Le mot du mercredi : Zélateur

zélateurOu zélatrice pour les dames (ne pas oublier de prononcer le « e » final sinon cette petite phrase devient subitement graveleuse).

Zélateur, substantif de son état, désigne dans un temps assez reculé le religieux qui est chargé (comme souvent) de veiller sur les novices. Il deviendra ensuite celui qui répand la « saine » doctrine, qui fait la propagande quoi.

Encore dans le domaine religieux, viendra le zélateur qui stimulera (et je ne veux pas savoir comment) les membres… Du groupe dont il fait partie ! (pardon).

Enfin, aujourd’hui, il s’agit simplement d’un partisan, d’un défenseur qui soutient, avec grande conviction, une cause ou une personne. Par exemple, je suis pour ma part un (presque) parfait zélateur de la culture puisque je viens régulièrement vous enquiquiner avec mes articles.

Cependant, le terme peut laisser aussi entendre un certain degré de fanatisme, d’archarnement forcené.

Alors, il est de bon ton de ne pas trop en faire non plus pour ne pas produire l’effet inverse. J’ai connu des cons zélateurs qui m’ont laissé de glace.

 

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

7 commentaires

Laisser un commentaire
  • Super mot du mercredi.
    Zélateur doit toujours s’employer avec un complétement: Zélateur de qqch ou zélateur pour qqch.
    Dans l’ordre des bénédictins, le titre de « Grand Zélateur de la Gloire de Dieu » était donné aux grands messager de la parole divine notamment ceux qui assuraient les bagarres théologiques entre les ordres.
    Le terme était aussi utilisé religieusement pour définir les « Grands Zélateur de la Bulle » (Papale). C’est eux qui allaient propager la bonne parole du Pape définie dans les Bulles Papales et s’assurer qu’elle été bien appliqué.
    Lorsque l’on parle de de l’époque du christ, la distinction est floue entre Zélateur et Zélote. L’Apôtre Simon est appelé Simon le Zélote ou Simon le Zélateur. Or les Zélotes était un groupe du premier siècle qui luttait arme au point au nom de Dieu contre les romains. Certains historiens avancent même que Pilate à condamné Jésus en le prenant pour un Zélote (à tort ou à raison)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.