Le mot du mercredi : Moquette(s)

tapieNon, je vous assure que je n’ai aucune action chez Saint-Maclou et que Leroy-Merlin ne m’accorde pas de ristournes faramineuses. En plus je n’aime pas la moquette. C’est plein d’acariens, vite sale et pas franchement facile à nettoyer surtout si on renverse un liquide bien colorant dessus (je vous laisse le choix du liquide selon vos habitudes). Rien ne vaut un bon carrelage, un coup de serpillère et ça brille ! Bref, je vous parle de ma vie là, et tout le monde s’en fout un peu.

Et puis de toute façon, bien que nommé aussi moquette, c’est d’un tout autre revêtement de sol dont il s’agit dans cet article. Un revêtement de sol un brin plus forestier et moins coloré. Si vous êtes chasseur amoureux de la nature, il vous est peut-être arrivé de marcher malencontreusement sur ces moquettes naturelles qui laissent un petit souvenir pas vraiment sympathique sous les semelles de vos bottes en caoutchouc orange (oui, les années 70 reviennent à la mode). Puisque les moquettes ce sont spécifiquement les crottes du chevreuil que l’on trouve disséminées ça et là en petits tas. De toutes petites crottes pour un animal de cette taille que l’on pourrait aisément confondre avec les catelles (crottes, vous aurez compris) des lapins.

moquette 2

Mais pourquoi diable ce nom de moquettes ? Et bien là mes ami(e)s, je sèche comme une petite crotte abandonnée dans un sous bois en pleine canicule de juillet. J’ai cherché partout et longtemps sans trouver une explication. Si l’un ou l’une d’entre vous a la réponse, qu’il ne se gène pas.

Petite chose rigolote pour clore ce billet : Les crottes des cerfs sont appelées des fumées. Si par un pur hasard ces fumées tombe sur des moquettes, est-ce que les animaux de la forêt planent ensuite ?

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

10 commentaires

Laisser un commentaire
  • Bonjour à vous, avec un peu de recherche j’ai trouvé une petite information sur la moquette qui pourrait vous intéresser.

    En 1578, on la nommait mocade, il s’agit d’un mot d’origine inconnue qui a évolue en moquette.
    Certains rapprochent le mot de l’anglais mockado « étoffe utilisée aux seixième et dix-septième siècles pour l’habillement
    D’autres pensent que les anciennes formes de moquette : mosquet et mosquete, rappellent mosquée : la moquette serait à l’origine un tapis de mosquée.

    Libre à vous de vous faire votre propre opinion et recherche.

    Bonne journée à vous

  • Voilà une mine d’informations à partir de déjections ! Ah crotte !
    Nous apprenons toujours quelque chose avec vous et nous voilà incollables en excréments de cervidės ! ..
    ? Des bousiers coprophages se sont délectės de moquettes et de fumées.

  • C’est peut être parceque cela ressemble à des grain de café, comme le moka. A moins que le moka s’appelle comme ça parceque ça ressemble des moques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.