Pourquoi les chiens halètent-ils ?

dog2 C’est vrai ça : pourquoi ils tirent sans arrêt la langue, les chiens ? Au début, je pensais simplement qu’ils étaient essoufflés, mais pas du tout ! C’est un besoin vital qui leur permet de réguler la température de leur corps.

Comparons avec l’humain. Nous aussi nous avons une température corporelle sensée être stable. Notre thermostat est réglé sur 37°. Si notre température est à un moment donné au dessus de ces 37° (par exemple après un effort physique), nous nous mettons à transpirer. Le fait de transpirer en soit ne fait pas diminuer notre température corporelle ; ça devient le cas lors de l’évaporation de notre sueur. En effet, cette dernière a besoin d’énergie pour s’évaporer plus vite, or cette énergie, elle la puise dans la chaleur de notre corps. Notre chaleur est transmise à un élément extérieur, par conséquent cela fait chuter notre température.

Revenons au chien. Lui ne transpire pas, ou alors juste un peu sous les coussinets de ses pattes, ce qui n’ai clairement pas assez (et pas bien placé) pour appliquer le même procédé que chez l’Homme. Alors le chien tire la langue, et il se passe avec sa salive la même chose qu’avec notre sueur. Sa langue se refroidie, ainsi que les nombreux vaisseaux sanguins qu’elle contient. Le sang est donc lui aussi refroidi, et comme il y a des veines partout, il va refroidir à son tour l’ensemble du corps de l’animal.

Et pourquoi le chien respire rapidement en haletant ? Ça, je ne sais pas, mais ça ne serait pas étonnant que ça soit pour les mêmes raisons : un passage d’air fréquent facilite l’évaporation de la salive, et par conséquent rend plus rapide la régulation de la température du corps, mais là c’est de la déduction personnelle, je n’ai aucune source dessus…

A propos de l'auteur

Avatar
Kae

Kae est un petit hibou curieux de (presque) tout et contribue de temps en temps au site www.culture-generale.fr quand son emploi du temps le lui permet. Il a comme principal intérêt des questions liées de près ou de loin à la science mais reste ouvert et intéressé par bien d'autres choses.

Comme tous les hiboux, il n'est pas infaillible, même dans son domaine de prédilection. Il prie donc le lecteur de se montrer indulgent envers ses articles mais sera toujours heureux de voir des commentaires soulignant des erreurs ou apportant des précisions !

16 commentaires

Laisser un commentaire
  • C’est comme souffler sur la soupe, le refroidissement ne provient pas du souffle mais du fait que souffler enlève la « soupe vapeur » en équilibre avec la « soupe liquide ». Pour reformer de la « souffle vapeur », il faut évaporer de la « soupe liquide » et il y a refroidissement suite à l’évaporation.

    Je suppose que pour le chien, haleter évacue la vapeur d’eau devant sa bouche et permet une meilleure évaporation.

  • En fait ce n’est pas une histoire d’interface entre la salive et l’air (cette surface est bien trop petite). Le chien se refroidit bien en haletant mais en inspirant de l’air froid dans ses poumons, où l’air au contact des nombreux capillaires sanguins va se réchauffer pour être expulsé lors de l’expiration. L’augmentation de la fréquence respiratoire ou tachypnée permet d’accroître la fréquence de ces échanges.

    Application pratique : ne laissez plus un chien dans la voiture quand il fait chaud. Il ne peut y haleter que de l’air chaud, sa température corporelle augmente, et c’est la mort assurée en parfois 30 minutes.

  • @jid : c’est exactement ça. Intéressant l’expression « soupe vapeur » ^^.

    @Aurèl : c’est exactement pas ça. Faut pas croire les articles du journal du Dimanche Suisse :-p L’échange calorifique avec de l’air « frais » dans ses poumons ne serait pas suffisant. De plus, cela n’explique comment les chiens du sud de la France survivent les semaines où il fait 35 degrés à l’ombre.

    Et comme je ne suis pas ingrat, je vous donne le lien d’une publication scientifique (en anglais) mesurant expérimentalement l’impact de la « evaporation heat lost » sur la régulation de la température corporelle chez le chien non-anesthésié : http://ajplegacy.physiology.org/cgi/reprint/213/2/547.pdf

  • La peau du chien est imperméable et dénuée de pore. Gutenberg y a vu là un grand avantage pour réaliser ses balles d’encrage. En effet cette peau fine et régulière permettait un encrage homogène et complet. L’encrage par balles à peau de cuir (pas forcement du chien) se fera jusqu’à l’invention du rouleau d’encrage par William Nicholson en 1790.

  • Et chez l’homme il me semble que pour réguler la température, il y a aussi une affluence de sang dans les oreilles car le rapport « surface de contact avec l’air » / « nombre de vaisseaux sanguins » est très important à cet endroit.

    C’est pour ça qu’on a les oreilles rouges quand on a chaud 🙂

  • Tiens Bastien, je viens de voir que c’est comme ça que les éléphants d’Afrique régulent leur température : par leurs grandes oreilles ! Comme il n’ont pas assez de surface de peau par rapport à leur masse importante, ils bougent régulièrement leurs oreilles pour les ventiler et y refroidir le sang, qui refroidira à son tour le reste du corps.

  • Bonjour,
    C’est la première fois que je consulte le site, j’en suis très heureux, un contenu intéressant et des commentaires constructifs. Un seul petit bémol certaines fautes d’orthographe comme « sensé(e) », « donné(e) » « puise » et pas puisse, « est » et pas « ai » « refroidit »… Ce n’est pas pour vous rabaisser, ni rien, seulement cela peut-être mal vu par certaines personnes qui remettraient en doute les informations utiles et intéressantes apportées par ce site, alors que celui-ci mérite d’être encore plus connu… Voilà, je suivrai plus attentivement vos articles !

    • Non, non, au contraire ! Merci, c’est corrigé. Par contre pour moi, donné se conjugue ici avec moment, pas avec température.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.