Pourquoi les orties piquent ?

En faisant le jardin aujourd’hui, j’ai arraché plusieurs mauvaises herbes sans vraiment regarder ce que j’enlevais mais bien évidemment, au milieu il y avait des orties.

Alors pourquoi les orties sont elles urticantes à ce point ?

En regardant de plus près la sale plante (mettez des gants), vous remarquerez qu’en fait ses feuilles sont recouvertes de minuscules pics qui peuvent traverser sans aucun problème votre peau d’humain. A la base de ces pics, se trouve un réservoir d’acide formique appelé aussi acide méthanoïque (rien à voir avec l’acide phosphorique du coca).

C’est donc cet acide qui provoque les rougeurs et les démangeaisons que vous ressentez lorsque vous touchez des orties.

Si jamais pendant vos vacances vous vous approchez trop près d’orties, je suis sur que quelqu’un pourra vous donner un remède de grand mère pour soigner rapidement les rougeurs. Pour ma part, j’utilise du vinaigre ou de la salive, comme sur les piqures de moustiques, les rougeurs restent mais la démangeaison s’en va.

A propos de l'auteur

Bastien

Je suis le créateur de ce site et j'essaie toujours d'écrire des articles sur des sujets qui peuvent toucher le plus grand nombre de lecteurs.

Je n'ai pas de domaine de prédilection, quand je me pose une question sur n'importe quel sujet, j'essaie de trouver la réponse et je la poste ici.

Même si malheureusement je me fais rare sur le site, je veille au grain et je reste à l'écoute de tous les visiteurs et commentateurs donc n'hésitez pas à m'écrire.

28 commentaires

Laisser un commentaire
  • Incroyable, hier, j’étais avec des amis, et je me suis frotté à des orties.

    Bon, je vous passe les démangeaisons…

    Une solution existe pour marché pieds nu (et même se rouler dans les orties), il suffit simplement de : ne plus respirer.

    En effet, j’ai re-essayé de me frotter à des orties en coupant ma respiration, et cela fonctionne, plus aucune douleur. L’ami qui m’a conseillé cela avait déjà fait l’expérience (à un niveau plus extrême) et cela fonctionne (à vous de faire le test).

    Apparemment, en coupant sa respiration, on ferme les pores de notre peau ce qui empêche la pénétration des pics. Enfin je crois…

  • LE truc pour impressionner les enfants c’est de caresser les orties à l’envers… tu fermes le point en bas de la tige et tu la fais glisser jusqu’en haut… pas de piqure…
    le gamin lui ne le fera pas exactement comme toi, op, tu passes pour le magicien 😉 (c’est mon grand-père qui me faisait plein de pièges à la con comme ca)

  • Le coup de la respiration me laisse sceptique, j’ai pas trés envie d’essayer…. Retenir sa respiration ferme les pores, j’y crois pas une seule minute… désolé.

  • La prochaine fois j’y penserais mais j’suis pas maso pour essayer.

    Un volontaire pour nous faire un reportage en se faisant fouetter avec des orties fraiches ? 🙂

  • Pareil je n’y crois pas, depuis quand le fait de retenir sa respiration ferme les pores ? Même si c’était le cas, ça voudrait dire que les pores fermées notre peau serait impénétrable ?

  • Si si, ça marche mais il faut aussi se casser un oeuf sur la tête avant, et s’écrier « Plus jamais mal par les orties ».
    A défaut de ne plus avoir mal, vous aurez l’air con ! 😉

  • moi j’veux bien essayer, c’est pas dramatique la piqure d’orties 🙂
    faudra juste attendre un peu, car j’en rencontre pas tous les jours dans le centre ville de toulouse !

  • Bonjour à tous,

    La question des orties est épineuse s’il en est…
    Ayant piqué ma curiosité, j’ai été démangé par l’envie d’en savoir plus.

    Les nombreux forums de biologie ou de médecine regorgent d’informations qui ont le bon goût de se nier les unes les autres tout en se contredisant.
    Ca n’aide pas à trouver un consensus …

    Au final, il est à retenir que le remède de grand-mère proposant de retenir sa respiration n’est pas … forcément … une idée fausse.
    Il faut retenir quelques points de départ en fait :
    1. Il existe plusieurs sortes d’orties, dont les capacités pour vous rouler par-terre en pleurant votre petit chien adoré, sont toutes différentes
    2. Les jeunes orties comme les vieilles sont beaucoup urticantes
    3. Prendre les orties dans le bon sens du poil, c’est comme pour les hérissons, c’est juste doux (après, dans l’autre sens … ça réveille)

    Et plus précisément, concernant l’apnée, il faut savoir que retenir sa respiration entraîne, je cite : « une vasoconstriction périphérique ».
    En l’occurrence, cela revient à une fermeture des pores de la peau (légère hein !). Enfin, plus l’apnée est prolongée, plus le corps est hermétique (dans les art martiaux, la respiration joue un rôle important, notamment lors de la réception de coups).
    Cependant, ce n’est pas suffisant pour considérer que les aiguilles de’ l’ortie ne pénètre pas la peau, loin de là.
    L’effet placebo de cette technique est à prendre en compte !
    Enfin, 3eme point, la concentration requise pour retenir sa respiration est en partie suffisante pour éloigner l’esprit de la douleur.

    Si l’on rajoute dans la mixture (que l’on va appeler « salade d’ortie sauce piquante ») les différences d’organismes entre humains ainsi que la différence de sensation suivant le temps extérieur (froid, chaud, humide, boueux, …) on obtient un mélange détonnant mais difficilement reproductible.

    Le mot de la fin (pour aider ce pauvre GeekFG que vous avez plus piqué que les orties) :
    -> retenir sa respiration entraîne bel et bien une fermeture des pores de la peau (moi, j’aime bien les vasoconstrictions périphériques)

    Source principale (forum houleux, mais une mine d’informations)
    http://forums.futura-sciences.com/archive/index.php/t-36089.html

  • Hum, je tiens à m’excuser pour le nombre de fautes d’innatentions qui ponctuent mon explication.

    Je reformule donc mon deuxième point initial concenrant les orties : « les jeunes comme les vieilles sont beaucoup moins urticantes »

    Et le jour où vous vous faites piquer, vengez vous comme moi : mangez les !

  • Pou soulager les démangeaisons, aussi bien orties que piqures d’insectes, il existe le plantain. C’est une plante médicinale oubliée, que l’on trouve dans les champs et en montagne. Cette plante magique soigne aussi une multitude d’autres choses telles que entre autre: l’hémophilie, la diarrhée, la dysenterie, les retards dans le développement chez l’enfant, la tuberculose, les bronchites chroniques, la pharyngite, la laryngite, les conjonctivites, l’inflammation des paupières, les plaies, coupures, ulcères de jambe, gingivites, dartres, dermatoses croûteuses, les morsures de vipères etc.

  • Mais pourquoi donc acide FORMIQUE (nom courant) ou méthanoïque (nom scientifique) ?

    Tout simplement parce que les FOURMIS utilisent ce même acide lorsqu’il leur prend l’envie de nous piquer !

  • article interessant mais hélas avec une faute d’ortographe qui ….me démangeais furieusement ! revoir l’écriture de démangeaison, (et non demengeaisons).

  • Et l’acide formique a donné le cloroforme!! Si, si je vous assure. Dans les début de la chirurgie, on écrasait carrément des fourmis dans un récipient pour ensuite le mettre sous le nez du patient pour qu’il s’endorme (lire les livres de Bernard Werber sur les fourmis)

  • Bonjour a tous
    Je pense m’être fait piquée hier en jardinant (et oui le printemps qui arrive…lol)
    Seulement voilà, je ne sents plus la partie ou je me suis fait piquée, c’est a dire mon pouce droit….il est tout endormit!je pensais que ce matin il n’y aurrait plus rien, ent ben non, toujours la meme sensation qu’hier, voir voir amplifiée.
    Ca m’inquiete un peu, d’autant que je n’ai rien trouvé sur le net qui pourrait repondre a ma question…..
    Merci d’avance pour votre aide et bonne aprem ensoleillée a tous.

  • Baldassari, il me semble qu’avant de rectifier les fautes des autres, il serait bon que tu commences par corriger les tiennes « qui … me démangeais » cela ne te gêne pas ? 😉

  • Récemment, je me suis roulée dans une herbe pleine d’orties. j’ai du coup les deux mains bien atteintes, mais c’est bizarre, y’a surtout la nuit des démangeaisons, et le matin pu rien. Puis rebelotte , redémangeaisons plus tard avec rougeurs…;c’est que par périodes?

  • Dans ce cas Crys autant corriger aussi la faute d’ « ortographe » (sans compter l’accent à intéressant^^)
    Encore un bon article, j’aimerais cependant que Bastien, à la manière du site du Zér0 autorise deux ou trois (pas plus, 3 suffisent) correcteurs à accéder aux articles uniquement dans le but de corriger les fautes involontaires 😮
    Bon d’ici la rentrée (lundi) je me descends tout le site, c’est décidé^^
    Bonne continuation (et merci pour vos réponses ! =)

  • On m’a déjà proposé cela mais la plateforme que j’utilise (WordPress) ne permet pas de créer un statut correcteur malheureusement donc ce n’est pas possible actuellement.

  • Aucun problème, à ton avis les contributeurs sont chauds pour me filer leur adresse mail afin que je puisse leur communiquer la correction ? Enfin tout cela reste très prétentieux (non^^)
    Bon une fois que tu auras répondu tu pourras supprimer ces commentaires.
    Merci pour ta réponse vraiment rapide 🙂

  • Je ne filerai surement pas les adresses emails des contributeurs, même si ils étaient d’accord…

    De plus, c’est long et fastidieux de reprendre nos articles un par un, même avec un texte corrigé donc je ne pense pas qu’ils le feraient.

  • Hmm.. D’où l’intérêt de développer le principe de correcteur ! Allez au boulot 🙂
    Donc si j’ai bien compris je dois bien me relire avant de poster un article.. Ok !
    En ce qui concerne les orties (on revient sur le sujet^^), je trouve ça plutôt ironique de pouvoir soigner des dégâts causés par des plantes par d’autres plantes
    (En espérant que Caro apparemment oubliée n’ait pas succombé à ses blessures..)

    Sur ce, je vous souhaite la jeunesse éternelle (ah non je voulais dire « bon courage » :p) et surtout… Bonne nuit ! Ah..

  • je bois à l’instant et depuis quelques jours de l’ortie, ma respiration est plus ample et je ne suis plus essoufflée en montant les escaliers. chouette, non ?
    petits, ont se flagellaient dans les champs avec les orties. ont riaient et criaient, car les piqures étaient pour tous ceux qui arrachaient et ceux qui infligeaient. et rapidement j’avais compris qu’en prenant les bouquets d’ortie par l’extérieur des feuilles, je n’éprouvais plus de brulures. les autres ne comprenaient pas comment je pouvais arracher par poignées et leur courir après. de bons souvenirs.
    peut-être aussi pour ça que je n’ai jamais eu de rhumatismes où autre, enfin, jusqu’aux injections d’iode radioactif.
    je ne sais pas si il y a eu une réponse pour Séverine ?

  • Je vous assure, par expérience, que retenir sa respiration environ 5 secondes avant de saisir des orties atténue considérablement la douleur (elle ne disparaît pas complètement). Un bon moyen de poursuivre ses camarades de classes, des orties à la main.

  • L’apnée entraine en effet une réponse pour maintenir un afflux prioritaire d’oxygène aux organes vitaux. Cela déclenche une vasoconstriction périphérique : les vaisseaux sanguin des membres se contracte afin de rassembler le sang au niveau du torse et de la tête. En parallèle le débit cardiaque est ralentit pour économiser la précieuse ressource.
    Dans le cas des orties, si on s’est mis dans un état d’apnée, il y aura beaucoup moins de sang dans la main et la diffusion des toxines sera moins rapide.
    Cependant ce qui est là et là et les démangeaisons peuvent survenir pas la suite quand le corps à repris un fonctionnement normal.
    Par ailleurs Je ne pense pas que l’acide méthanoïque soit le responsable des démangeaisons. Certes il est là en abondance et ne doit pas faire du bien mais d’autres substances très neuroactives doivent avoir un plus important:histamine, acétylcholine, sérotonine, leucotriènes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.