La persistance rétinienne

L’œil fonctionne comme un appareil photo. Il enregistre des images et les « stocke » dans le cerveau. Cependant,ce n’est pas instantané, et ceci à cause d’un phénomène appelé la persistance rétinienne.

Il en existe deux types :

-La persistance positive, permet au cerveau de créer une continuité dans ce qu’il voit. La rétine garde une image pendant environ 50 ms, et comme les stimuli visuels sont continus, les images se superposent : C’est le principe même du cinéma, qui permet l’illusion du mouvement. Par ailleurs, cela permet d’introduire des images qui n’ont pas leurs places (problème des images subliminale, qui influenceraient le consommateur).

-La persistance rétinienne négative, plus dangereuse car elle est issue d’une destruction des bâtonnets (qui permettent de « voir » la lumière). L’image retenue par le cerveau peut être vue même les yeux fermés (lorsqu’on fixe le soleil trop longtemps, ou, autre exemple, lorsqu’on fixe un objet d’une certaine couleur, il apparait dans sa couleur complémentaire s’il est sur un fond blanc).

Comme quoi si votre cerveau est lent, c’est pour vous permettre de passer un bon moment au cinéma 🙂

Cet article a été proposé par MyCroft, si vous aussi vous souhaitez proposer vos articles, vous pouvez nous les envoyer depuis la page prévue à cet effet.

A propos de l'auteur

Mycroft

Mycroft est le frère du célèbre détective Sherlock Holmes. C'est une sorte de "culturegénéralivore", qui prend tout ce qu'on lui propose, même si les sciences et la technologie restent son domaine de prédilection.
Son péché mignon sont quand même les informations qui ne servent à rien, du style, le mot le plus connu au monde est "OK", le second est "Coca-Cola" :)

12 commentaires

Laisser un commentaire
  • bonjour,
    question peut être idiote mais ce phénomène de persitance rétinienne positive, ça veut dire que l’on voit notre monde avec 50 ms de retard ?

  • Loin de là ! C’est une question pertinente !
    Cependant, en effet nous voyons le monde avec un peu de retard , mais cela est causé par notre système nerveux. Le temps que le message nerveux arrive et soit traité par le cerveau, le monde a continué à avancer.
    Ensuite, si on veut être beaucoup plus précis, on peut dire que le temps que les rayons lumineux stimulent l’oeil, le temps avance (d’où le principe de créer de puissants télescopes, afin de voir plus loin, et donc dans le passé); mais ce principe n’est pertinent qu’à l’échelle de l’Univers(distance en km et temps en millions d’années).
    Pour répondre à la question, notre oeil voit le monde en temps réel et la rétine garde l’image pendant 50ms, c’est notre cerveau qui la traite avec du retard.
    J’espère avoir répondu clairement à ta question.

  • A supprimer après correction: Quelques petites corrections ‘fonctionne’ dans le premier paragraphe, et « influenceraient » dans le premier tiret

  • commandant > Merci pour la correction ! j’ai encore quelques progrès a faire sur mes articles (j’ai été bluffé par celui sur la pâte feuilletée, vraiment très bien écrit). Je vais faire quelques efforts pour améliorer mon orthographe, promis 🙂

  • @ Mycroft : Ton dernier commentaire est nickel ! je n’ai relevé rien d’anormal !! 🙂 Plus sérieusement,je ne suis pas non plus exempt d’une erreur par-ci par-là, mais ce blog, lu par de plus en plus d’internautes, mérite que l’on porte une attention particulière, autant pour l’orthographe, la grammaire et bien sûr, le sujet. Et le fond de ton article, est vraiment très intéressant ! Continue !

  • @cablus : Merci pour l’information. Mais pomper un autre site ne sert vraiment pas à grand chose. Je crois que nous, contributeurs, fouillons plutôt dans nos expériences de vie, de lectures (livres) et de voyages pour proposer de l’inédit. Même si trouver un sujet rarement traité n’est pas toujours facile…

  • bien vu Vroumix! c’est d’autant plus vrai pour le dessin animé où l’on peut se contenter de 12 images dessinés par seconde. L’effet phi préserve illusion.

    Par contre à la diffusion, Il faut tenir compte de la persistance rétinienne.
    Pour un système à pellicule qui défile avec un occulteur (cinéma), si la vitesse n’est pas assez grande on va percevoir un effet de clignotement.
    Pour un écran cathodique (ancienne télé ou ancien écran d’ordinateur), on va percevoir un scintillement.
    Pour les écrans LCD ou plasma, le problème de persistance rétinienne ne se pose pas car les cellules sont toujours allumés. Par contre les écrans ont leurs propre persistance qu’on appelle latence. Si cette latence est supérieure à la persistance rétinienne, on va détecter le défaut (apparition de trainés)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.