Origine de l’expression “courir comme un dératé”

Comme quoi on apprend quand même des choses au lycée ! Ma professeur de svt a donné l’origine de l’expression “courir comme un dératé” dans une parenthèse du cours, et j’ai tout de suite pensé à la poster pour vous en faire profiter !

Donc le sujet du cours traitait de la rate, organe dont le rôle est la régulation de la formation et de la destruction des éléments figurés du sang. Elle nettoie donc le sang et pour cela en stocke temporairement une partie. De plus, la rate n’est pas un organe vital, elle peut être retirée dans le cas d’accident ou de maladie, sans que cela handicape la personne.

Ainsi, une personne amputée de la rate voit sa quantité de globules rouges (ou hématies) dans le sang augmenter. Ces hématies, transportent l’oxygène dans l’organisme.  Donc plus il y en a, plus la capacité d’oxygénation est importante.

C’est ici que le rapport se fait avec l’expression “courir comme un dératé”. Quelqu’un amputé de la rate, disons un “dératé”, a un taux d’oxygène dans le sang plus élevé, et donc de meilleurs capacités cardiaques et donc sportives. Un dératé peut alors courir relativement plus vite qu’une personne “normale”.

D’où l’expression “courir comme un dératé”, désignant communément quelqu’un courant très vite.

Cet article a été proposé par Thomas, si vous aussi vous souhaitez proposer vos articles, vous pouvez nous les envoyer depuis la page prévue à cet effet.

A propos de l'auteur

Bastien

Je suis le créateur de ce site et j’essaie toujours d’écrire des articles sur des sujets qui peuvent toucher le plus grand nombre de lecteurs.

Je n’ai pas de domaine de prédilection, quand je me pose une question sur n’importe quel sujet, j’essaie de trouver la réponse et je la poste ici.

Même si malheureusement je me fais rare sur le site, je veille au grain et je reste à l’écoute de tous les visiteurs et commentateurs donc n’hésitez pas à m’écrire.

15 commentaires

Laisser un commentaire
  • Pas mal ! J’ai toujours cru que “dératé” dans cette expression signifiait “fou”, donc courir rapidement mais aussi n’importe comment.

    Juste une petite remarque car je suis tatillon : il faut éviter de reprendre mot à mot des phrases écrites et publiées ailleurs (surtout sur le net, genre wikipédia) ; ça fait un peu plagiat, et c’est tellement mieux de raconter les choses avec son style et ses mots à soi ! 🙂

    Belle contribution en tout cas ^^

  • Est-ce vraiment aussi simple? je pense que si oui ça fait longtemps que les sportifs auraient adopté l’amputation de la rate plutôt que les stéroïdes…

  • “Comme quoi on apprend quand même des choses au lysée !” ==> pas l’écriture de son établissement, en tout cas (lycée) 😀

  • C’est vrai que lorsque l’on lit l’article, on pourrai penser que se faire enlever la rate pourrai être bénéfique pour les athlètes, mais 1) rien n’indique que cela augmente suffisament leurs perfs et 2) faut quand même que le sang soit nettoyé d’une manière ou d’une autre. Je suppose qu’un “dératé” doit se bourrer de cachets quotidiennement pour se maintenir à flot.

  • La rate est-elle un organe lourd ? Si tel est le cas, les athlètes y gagnent doublement, à se faire enlever la rate… 😉
    Quant à l’ablation de la rate pour augmenter les performances, si c’est avéré, le nombre de globules rouges dans le sang les fera aussitôt passer pour des dopés.
    En effet, on a vu des cyclistes se faire prendre alors qu’ils avaient ajouté des globules rouges de leur papa dans leur sang, ou même s’étaient prélevés du sang quelques jours avant l’épreuve, et se l’étaient remis juste avant l’épreuve. Le trop grand nombre de globules est donc bien considéré comme du dopage.

  • J’ai lu il y a longtemps dans un livre sur l’histoire du dopage que cette technique était déjà utilisée aux jeux olympiques antiques.

  • Bien que cela me titille un tantinet, je ne relèverai pas une à une les fautes d’orthographe, de grammaire et de syntaxe… 🙂 De plus on parle d’amputation lorqu’il s’agit d’un membre. Pour un organe, il s’agit d’une ablation. Tu m’en veux pas Thomas, hein ? 😉
    En ce qui concerne le sujet, j’ai une expérience personnelle. Un de mes cousins,pour raison de santé, a subit une ablation de la rate très jeune. Et effectivement, on a remarqué trés tôt qu’il pouvait courir longtemps sans réellement s’essouffler. Il ne courait pas “plus vite” comme écrit dans l’article, mais avait une endurance nettement supérieure à ses autres petits camarades. Quant au fait que la rate ne soit pas un organe vital, je pense que son ablation n’est pas un acte anodin et que si elle existe c’est qu’elle est bien utile à une vie “normale”. Et pour prouver mes dires et terminer (malheureusement) par une note triste, mon cousin est mort à 30 ans : sa rate lui faisait défaut…

  • @Thomas : Malgré tes petites maladresses et mes grosses réprimandes, tes articles seront, je te l’assure, toujours les bienvenus 😉

  • L’origine de l’expression est en effet antique et nombre de potions étaient sensées réduire le volume de la rate(et étaient utilisé comme dopant au JO).
    Certains organes comme la rate, le foie et les intestins ont tendance à gonfler en se gorgeant de sang pour les premiers et de gaz pour les derniers. La forte sollicitation du diaphragme lors de la course vient créer des douleurs à l’un de ces endroits, c’est ce qu’on appelle un point de coté.
    La réduction ou l’ablation de la rate permet de s’affranchir partiellement de la discipline respiratoire à laquelle doit s’astreindre tout sportif pour éviter ce genre de problème.
    L’absence de discipline dans la course est aussi à l’origine de sens courir comme un malade de Kae.
    Il est a noter que même si on peut vivre sans rate (c’est une opération pas si rare, parlez-en aux motards) le filtrage du sang par la rate est d’une grande aide dans le système immunitaire, même si une augmentation de globules blancs viens compenser un peu ce manque. On est en général mieux avec que sans.

    Parmi les anecdotes, la rumeur dit que c’est chez les gladiateurs que l’on remarqué le phénomène.

  • et non , les dératés ne doivent pas se “bourrer” de médicaments. Ils doivent juste se faire vacciner, chose que tous les gens devraient faire, par exemple la grippe, car c’est grâce aux gens qui se vaccinent que les maladies ne se répandent pas……
    Réfléchissez à cela…

  • bjr
    vous savez quoi……; on m’a enlevé la rate a cause d’un accident et je cherché sur internet des information sur des femmes n’ayant plus la rate…
    car n’avoir plus la rate youhou c super pr les sportif… tip top
    mais quand on est normal est qu’on ne pense pas qu’aux cyclisme ou autres, on en a rien a foutre !!!!!!!!
    Et j’ai l’impression d’être seule jeune filles au monde sans la rate, de plus une miss a dit son cousin a plus la rate et il est mort a 30 ans je suis refroidie là!!!!
    Moi sa me cause beaucoup de pb, car les globules donc en augmentant augmente les plaquette, je vais vous dire, une personne normal a normalement ces plaquettes a env 350milles il ne faut surtout pas tombé dans les moins de 15milles en générale si les traitement font rien se font faire l’ablation , c’est en générale des personnes d’un certains age!!
    mais pour par exemple moi , qui été normale maintenant je tourne autour 750milles, a savoir que a 1million ont meur!!!!!! je les augmenté de plus en plus et apar prendre des anti coagulant rien n’y fais…. ma vie tient a rien du tout…. sachant donc aussi que les défenc imunitaire n’existe quasiment plus…
    Avan j’été jamais malade, maintenant je choppe TOUUUT, et les régles sa multiplie les douleurs par 10 car étant donné que le sang n’est plus filtré toutes les merdes s’évacue a ce moment là!!!!

    Je dis tout ça car c’est ce qui se passe pour une jeune femme, car tout ce que je trouve sur le net concerne des femmes qui ont plus l’age d’avoir les régles, ou sur les sportifs ou les hommes!!!

    Je me sent seul au monde fasse a ça, les régles j’ai jamais eu mal auparavant, maintenant a chaque fois je veu mouriiir!! aussi j’ai trop trop soif, je bois environ 3litre au minimum par jour!!!! sa m’asséche le corps n’est plus hydraté et je sais pas pourquoi!!
    Et aussi je me demande le jour ou je serais enceinte, je vais mourrir??? car le sang qui n’est plus filtrés et qui s’en va heureusement par les régles, plus un enfant dans le ventre qui usent nos défenses, comment ca va se passé???
    g très peur de tout ça.
    Et aucune information pour ma situation n’est disponible!!!

    Alor je vous demande de m’éclairé s’il vous plait!!

    • Salut malgré 8 ans après ton commentaire je peux te rassurée que tu pourras avoir une vie tout à fais normal même sans rate moi même j’ai subis une ablation de la rate à cause d’un accident de moto et petite parenthèse oui on dois bien prendre des médicaments , un antibiotique pendant 2 à 5 ans plus des vaccins à vie . Sinon pour ce que tu disais quand on est à 1 million on meurt , eh bah non pas du tout loin de là j’en suis moi même l’exemple après mon opération petite complication j’étais arriver à 1 million 700 milles et 2 ans après j’en suis toujours envie si ça peut te rassurer mais bien sûr après ça redescend dans les temps même si nous sans rate on en aura toujours plus que la moyenne dans gens avec rate 🙂

  • bonjour cécé,

    Tes difficultés nous vont droit aux cœur. Hélas nous ne sommes pas pas des spécialiste et nous ne pouvons que te donner tous nos mots de réconfort et d’encouragement. Nous te conseillons aussi de poser ces questions à ton médecin et à ton gynécologue qui pourront te donner une réponse adaptée à ton problème. Poses leur toutes tes questions, ils sont les plus à même d’y répondre.
    Ne cède pas à la panique. En cherchant sur internet, tu verras les pires extrêmes de toutes les maladies et affectations. Tu as cependant besoin d’une réponse adaptée. Tout ce que tu as lu t’aidera surement à poser les bonnes question et à comprendre ce que te diras ton médecin.
    Bon courage à toi.

  • Il est exact qu’après une splénectomie , le taux d’hématies augmente , mais de façon transitoire . D’autre part , la cicatrice de l’incision nécessaire ne doit pas favoriser la course . Cette explication est donc sujette à caution . J’ai lu que cela vient du fait que l’on attribuait à la rate l’origine du point de côté . Difficile de trancher .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.