Quel lien entre secondes et seconde ?

Cet article a été posté par Eusebio dans le cadre du concours de décembre.

Un titre bien flou pour une question que je ne m’étais jamais posée jusqu’à l’article de lundi, intitulé Second ou deuxième ? !

La question est de savoir pourquoi la plus petite unité de temps s’appelle seconde, tout comme la deuxième guerre mondiale, qui n’a pourtant pas duré une seconde…

Une seconde, je m’égare.

Reprenons: A l’origine, l’unité de temps était le jour. Afin d’obtenir des mesures plus précises, le jour a été découpé en heures, elles-mêmes découpées « parties menues » (littéralement minutum francisées en minutes).

Les minutes ont à leur tour été divisées en minutum secunda, ce qui signifie « parties menues de second rang », et qui a été abrégé en « secondes ».

Et maintenant, pour faire le gros malin à votre prochaine soirée:

  • La seconde a d’abord été définie comme la fraction 1/86400 du jour solaire terrestre moyen (cf explication ci-dessus).
  • En 1956, pour tenir compte des imperfections de la rotation de la Terre qui ralentit notamment à cause des marées, elle a été basée sur la révolution de la Terre autour du Soleil et définie comme la fraction 1/31 556 925,9747. de l’année tropique 1900. (ça, ça calme :D)
  • Depuis la 13e Conférence générale des poids et mesures, la seconde n’est plus définie par rapport à l’année, mais par rapport à une propriété de la matière: la seconde est la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les niveaux hyperfins F=3 et F=4 de l’état fondamental 6S½ de l’atome de césium 133.

Le plus dur va être de se souvenir des fractions, mais rassurez-vous: personne n’ira vérifier. 😉

source: wikipedia et dicocitations

A propos de l'auteur

Bastien

Je suis le créateur de ce site et j'essaie toujours d'écrire des articles sur des sujets qui peuvent toucher le plus grand nombre de lecteurs.

Je n'ai pas de domaine de prédilection, quand je me pose une question sur n'importe quel sujet, j'essaie de trouver la réponse et je la poste ici.

Même si malheureusement je me fais rare sur le site, je veille au grain et je reste à l'écoute de tous les visiteurs et commentateurs donc n'hésitez pas à m'écrire.

15 commentaires

Laisser un commentaire
  • Un copié-collé de l’article wikipédia, c’est pas trop l’esprit de la maison :-/

    Et puis histoire d’être chiant et tatillon comme à mon habitude : la seconde n’est pas la plus petite unité de temps :-p Pour ce qui est d’aller vérifier les infos, c’est mal connaître alphee !

  • le début de l’article n’est pas du copier-coller ; c’est juste la fin parce que ça me faisait marrer, l’info hyper pointilleuse.

    Et ce serait quoi la plus petite unité de temps, alors ?

  • C’est non seulement la plus petite unité de temps mais c’est aussi la seule. Ou alors il faudrait se mettre d’accord sur ce qu’est une unité. Parque bon, si la minute est une unité de temps, alors pourquoi pas le dixième de seconde ? Dans ce cas il y en aurait plutôt une infinité.

  • Pour faire suite au commentaire de Kae, il suffit de prendre la tierce définie comme chacun sait comme le soixantième de la seconde. Il n’y a pas vraiment de plus petite unité de temps ou sinon il faut demander aux experts de la théorie des cordes.
    L’article est bien. wikipedia en disait un peu plus.
    Pour la définition par le césium, la définition concerne la transition de l’atome au repos, c’est a dire à 0 Kelvin. Enfin cette définition n’est précise qu’à 10e-14. Des études sur d’autres atomes sont faites pour augmenter la précision.

    De toute façon cette définition n’est faite que pour les machines. Pour les hommes, le 1/86400 est toujours valable. C’est pour cela que l’on ajoute 1 seconde intercalaires par ci par la. Cela compense la désynchronisation avec la rotation de la terre.

  • Rhô … mais moi j’ai trouvé ce petit article tout à fait divertissant (combien même …). Merci pour toutes ces infos !

  • La seconde n’est pas la plus petite unité de temps, par contre elle l’unité de temps de référence du Système International (comme le mètre, le kilogramme et l’ampère, chacun dans leur domaine). On emploie souvent pour désigner les USI, l’acronyme de MKSA.
    A noter que si les révolutionnaires, promoteurs du système métrique avaient retenu le gramme comme unité étalon de masse, le SI lui a préféré son multiple, le kilogramme. Une exception, avec le dB.

  • le dB n’est pas une unité 🙂
    il est juste le logarithme du rapport d’une grandeur avec une grandeur étalon.

    Exemple : le dB sonore (le plus connu) est : 10*log(Pf/PfZero) où Pf est la puissance sonore surfacique, et PfZero est une grandeur choisie arbitrairement (par monsieur Bell il me semble).
    Le dB (décibel) doit son nom au 10 (pour le déci) et Bell pour le nom de son « inventeur ».
    Cette unité n’a pas de signification physique réelle. Elle est juste pratique car représentative de ce qu’on entend (pour le cas du dB sonore)

    [mode parenthèse off !]

  • C’est vrai que techniquement, il n’existe pas de « plus grande unité » (pour quoi que ce soit d’ailleurs). On définit une unité de référence comme étant l’étalon, comparativement à des multiples et sous-multiple; Exemple : le mètre, le kilomètre, le yottamètre,…
    Ensuite, il existe des unités définies de sorte à faciliter des calculs comme l’année-lumière, l’UA ou encore le parsec.

  • Heu oui mais du coup ca répond pas à la question de départ… La seconde ca pourrait bien être le 1/8 656 489 156,5 du temps que met Mars à faire le tour de Vénus à cloche pieds on voit toujours pas le rapport entre seconde et deuxième

  • On peut définir une plus petite unité de temps possible dans la mesure où la théorie de la relativité, de la gravitation et de la physique quantique définissent une limite du fractionnement du temps au delà de laquelle ces lois n’ont plus de sens. Cette durée appelé temps de Planck correspond au temps nécessaire pour parcourir la longueur de Planck à la vitesse de la lumière. La longueur de Planck correspond à la plus petite longueur mesurable en deçà de laquelle des effets quantiques apparaissent et on ne peut plus attester de la continuité de l’espace (donc plus mesurer de longueur)
    Le temps de Planck est de 5.39121×10-44 s
    Des théories suppose que le temps n’est pas continu et qu’il y a un quantum de temps appelé Chronon. Celui-ci est cependant bien plus grand que le temps de Planck. il est estimé à 6.97×10−24s.

  • A noter que le temps est relatif.
    Comme le dit mon vieux père, il suffit pour s’en convaincre de comparer 10sec le doigt coincé dans une portière de voiture avec une nuit passée en compagnie de la femme de ses rêves.. le premier paraîtra beauuuucoup plus long !

  • @Eusebe: Bonne question, si on veut partir dans ce genre de délires à se faire griller le cerveau je peux faire un petit article.
    Depuis le temps que je passe lire ce qui se dit ici, autant que je me mette à participer 🙂
    Dans mon exemple avec la portière ce serait effectivement plutôt la perception du temps.

    Ca me fait penser à cette question lue dans un fluide glacial: s’il vous restait juste une heure à vivre, que feriez vous?
    Réponse A: je retarderai ma montre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.