Qu’est-ce que la sérendipité ?

La sérendipité est le fait de découvrir quelque chose par hasard, alors qu’on est en train de chercher autre chose.

Typiquement, c’est ce qui est arrivé à Alexander Fleming en 1928 lorsqu’il a découvert les effets de la pénicilline. Pressé de partir en vacances, l’ami Fleming n’a pas pris soin de nettoyer ses boîtes de Pétri pleines de cultures de staphylocoques entassées près de la fenêtre. A son retour, une colonie s’était plutôt bien développée  sauf dans un petit endroit. Après analyse, il s’est avéré qu’un champignon de la famille des penicillium, qui n’avait rien à faire ici, avait éradiqué les staphylocoques de ce coin-là. Il faudra attendre les années 40 avant que la pénicilline ne soit produite industriellement et utilisée régulièrement par la médecine.

Tout le monde connait le faux-sucre à café, autrement connu sous le nom d’aspartame. Il a été découvert dans les années 60 par Jim Slatter qui travaillait sur une molécule permettant de soigner les ulcères gastriques. Pendant la synthèse d’un produit, Slatter se met involontairement une molécule intermédiaire sur le bout des doigts. Un peu plus tard, alors qu’il s’humecte le doigt pour tourner des pages, il s’aperçoit du goût sucré de ladite molécule. La société Searle pour laquelle Slatter travaille aura vite fait de commercialiser ce « sucre » sans calorie.

Mais la sérendipité n’est pas présente uniquement dans le domaine scientifique. Christophe Colomb par exemple, a découvert l’Amérique alors qu’il cherchait les Indes. Les célèbres Corn Flakes ont été inventés par les frère Kellog suite à l’oubli d’un mélange de blé bouilli laissé à refroidir.

Vous-même pouvez découvrir de nouvelles choses par sérendipité. C’est tout à fait le cas lorsque vous faites des recherches sur internet et découvrez par hasard l’existence de nouvelles choses qui n’avaient rien à voir avec votre recherche initiale.

D’après une analyse de Madhukar Shukla, professeur à la business school de Jamshedpur, la sérendipité serait à l’origine de 20% des découvertes / inventions. Et pourtant, ce concept ancestral n’a intégré les dictionnaires français qu’en 2012.

Pour d’autres découvertes par sérendipité, vous pouvez également lire un des articles de Billx.

Photo : Kevin H.

A propos de l'auteur

Gally

Curieuse de nature, j'apprécie particulièrement le jeu du dictionnaire (on prend un mot compliqué au hasard dans le dico et il faut en donner une définition) Mes domaines de prédilection sont les sciences et la musique. J'espère que mes articles vous plairont !

9 commentaires

Laisser un commentaire
  • Salut Gally et bienvenue !
    “… la sérendipité serait à l’origine de 20% des découvertes”. Facilement, et j’aurai même dit plus. La recherche se passe souvent comme ça : on a un objectif de départ, on avance à tâtons dans cette direction, on n’y arrive pas mais on tombe sur autre(s) chose(s) sur la route.
    Y’a une phrase de Leo Rosten qui résume bien ça : “Quand vous ne savez pas où un chemin va, vous pouvez être sûr qu’il vous y emmène”.

  • Bigre, quelle coïncidence ! J’ai découvert le mot il y a 2 semaines, et ai trouvé chouette d’avoir un mot pour mon activité favorite du moment !

    Bienuvenue Gally, et merci pour cet article 🙂

    Je précise que Wikipedia est un excellent moteur de sérendipité 😛

  • En fait, quasiment l’intégralité d’internet est un moteur de sérendipité. Que ce soient les sites à vocations culturelles jusqu’aux plateformes de téléchargement en passant même par les publicités ! Je pense que beaucoup de lecteur de culture-generale.fr pratiquent la sérendipité tous les jours (et adorent ça)
    En tout cas merci à tous pour votre accueil, ça me motive encore plus à écrire des articles !

  • Bonjour,

    Merci pour cet article et afin de le compléter je me permets un petit commentaire :-). J’avais découvert ce mot par ma marraine…
    Sérendipité a été trivialement traduit de l’anglais serendipity. Ce mot provient d’un conte anglais “The Three Princes of Serendip”, les trois princes de Serendip qui faisaient des découvertes par accidents.
    Si ce conte vous intéresse, je vous invite à le découvrir sur ce lien http://fr.wikipedia.org/wiki/Voyages_et_aventures_des_trois_princes_de_Serendip . (même si la version anglais est plus complète)

    J’ajoute le lien de wikpiedia anglais pour le terme : http://en.wikipedia.org/wiki/Serendipity
    Emilien.

  • Complément très intéressant Émilien.
    Tes doigts ont cependant fourché en l’écrivant. Le conte n’est pas anglais mais a été écrit par un célébré poète indien du treizième siècle.
    ce que j’ai pu en lire m’a beaucoup plus.
    Je viens de le commander sur amazon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.