garçon: un déca !

« … bon alors un déca » : la phrase habituelle qu’on prononce lorsque votre couple d’amis vous offre un café mais que votre Rolex indique vingt heures passées. (Comment cela : toujours pas de Rolex  à votre âge ?)

Mais en fait, un « déca » c’est quoi ? – J’entends déjà les ricanements et les gloussements d’auto satisfecit car vous connaissez la réponse: c’est bien entendu un café sans caféine.  Mais question plus subtile, savez vous comment fabrique-t on du café sans caféine ?
sans café
Si vous pensez qu’il suffit d’infuser le café avec de l’eau tiède,  vous avez tout faux. En fait le processus s’appelle la décaféination, et pour extraire la caféine, on y va plutôt aux solvants chimiques en utilisant du chloroforme, trichloréthylène ou dichlorométhane, bref des substances  qu’on ne voudrait pas trop voir finir dans la composition de notre tasse.

Rassurez vous: les décafeineurs professionnels jurent, études scientifiques à l’appui, que la décaféination ne présente aucun danger pour la santé, encore moins n’altère en rien le goût du café: preuve supplémentaire (s’il en fallait), on utilise désormais le « dioxyde de carbone fluide supercritique » qui serait par conséquent plus sain que les solvants organiques cités: preuve noir sur blanc et nous voilà totalement rassurés.

Enfin sachez que (pour les mangeurs des aliments génétiquement modifiés), il est possible de créer des variétés de café dépourvu de caféine. Une fois notre café débarrassé de sa molécule de caféine : que devient donc toute cette caféine ? Elle finit dans les sodas ou autres comprimés énergétiques qui aident le cadre jeune et dynamique à se rendre à son travail ou bien festoyer la fin de celui-ci au cours d’un « afterwork » festif.
Terminons donc sur cet adage plein de bon sens: la caféine c’est un peu comme le sucre: « c’est ce qui donne mauvais goût au café quand il n’y en a pas dedans.”

A propos de l'auteur

yarek

Geek à la recherche de nouvelles idées s'illusionnant de créer la startup qui va changer l'humanité tout en lui permettant de siroter une caïpirinha dans sa piscine dorée avec vue sur le Corcovado. En attendant des jours meilleurs, il travaille dans la cave à Faches Thumensil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.