On vous sort demain soir

Vous êtes tout content, votre nouvelle petite amie vous propose de faire (enfin !) une sortie ensemble et d’aller voir un spectacle ! Depuis le temps que vous attendiez ce moment, vous n’allez tout de même pas vous débiner maintenant qu’elle a décidé de vous emmener au théâtre. Il est vrai que vous ne touchez pas une bille dans ce domaine. Sauf peut-être quand il s’agit de lui faire la scène du 4 ou de jouer le rôle de l’amoureux transit pour monter boire un verre chez elle.

On est gentil avec vous, pour éviter que votre ignorance ne devienne le clou du spectacle , ou que vous ne soyez  le dindon de la farce, nous allons vous faire découvrir quelques notions sur le sujet du  théâtre et du spectacle.

Tout d’abord, sachez que si la pièce ou le spectacle que vous allez voir avec votre dulcinée  est donné dans un Théâtre à l’Italienne, vous aurez le choix pour vous assoir entre des sièges situés au poulailler (tout en haut), au balcon, dans la corbeille, la baignoire, les loges d’avant-scène ou les fauteuils d’orchestre. Ne cherchez ni les poules, ni le robinet d’eau chaude !

Avant le lever du rideau, ne répondez pas « entrez » en entendant les 3 coups frappés. C’est une tradition plutôt française qui se pratique en tapant le plancher à l’aide un bâton muni d’une poignée de velours vermillon maintenue par des clous dorés, appelé brigadier, en référence aux machinistes qui travaillaient jadis en équipe ou brigades. Adoptez la bonne attitude ; si Dulcinée a choisi une tragédie ou une comédie, sachez différencier un monologue, aussi appelé aparté, où l’acteur est seul et se parle à lui -même, d’un dialogue tenu par plusieurs comédiens. Et si le dialogue  s’anime, profitez-en pour placer votre science ( merci culture générale!)  en murmurant (en aparté !) à l’oreille de votre amie que vous appréciez beaucoup les stichomythies, c’est-à-dire les dialogues où les interlocuteurs se répondent vers pour vers.

Si c’est un opéra que vous allez entendre, ne soyez pas surpris de trouver les musiciens dans une fosse. C’est l’architecte Claude-Nicolas Ledoux qui  fut le premier en France à dissimuler les musiciens dans ce creux sous la scène pour que les spectateurs du parterre aient une meilleure vision. Avant que l’opéra ne débute, vous pourrez toujours épater Dulcinée en lui faisant remarquer que Jacopo Peri, un musicien Italien de Mantoue, fut en 1598 avec son « Dafne »,  l’un des premiers compositeurs d’opéra. Ne lui dites pas que jusqu’à aujourd’hui vous pensiez que l’opéra n’était qu’une station de métro parisienne.

Et si vraiment, le théâtre n’est pas votre tasse de thé, sachez que Ticketac, vous propose un large catalogue de spectacles. Alors la prochaine fois, anticipez le choix de la sortie en y sélectionnant les meilleurs spectacles à l’affiche. Des reprises aux nouveautés en passant par les comédies musicales, le jazz et même le cabaret, vous trouverez votre bonheur.

Show must go on!

A propos de l'auteur

A.Ccélère

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.