La vraie histoire des cretins des Alpes

Avant d’être une insulte du capitaine Haddock ou « haddockisme », le terme « crétin des Alpes » cache une réalité historique très triste.

Il s’agit en fait d’individus rendus « hideux » par des goitres et autres malformations. Au XVIIIème siècle, dans les Alpes, à cause du manque d’iode, de nombreuses personnes subissaient des dysfonctionnements de la thyroïde. Affublés de goitres, de cous enflés, les crétins des Alpes  étaient non seulement touchés par un handicap physique, mais ils étaient aussi bien  atteints de retards intellectuels. Leurs contemporains les considéraient donc comme des  niais et des simplets.

Présents dans le Valais, dans le massif des Alpes et les Pyrénées, on en dénombrait pas moins de 20 000 crétins en France vers 1850. Dans les hameaux et les villages, les familles tentent de cacher ces pauvres invalides, d’autres les utilisent comme des cobayes dans des expériences plus ou moins heureuses.  Les « affreux crétins des Alpes » devront encore attendre de nombreuses années avant que des médecins cherchent des solutions pour endiguer ce fléau invalident. C’est la Suisse qui la première fera des distributions systématiques de sel de cuisine iodé pour l’ensemble de la population et des pastilles spéciales pour les jeunes enfants. Le crétinisme va alors connaître dans ce pays une si forte décroissance que les pays frontaliers vont décider eux aussi de suivre cette disposition sanitaire. Et voilà comment les crétins des Alpes disparurent du paysage pour entrer dans le langage courant en tant qu’insulte politique puis « Haddockiste ».

Le crétinisme fait son apparition dans le discours politique au XIXeme et XXeme siècle pour décrire l’abrutissement des individus dans la société de l’époque. On trouve cette expression chez Karl Marx et Friedrich Engels qui dénoncent en leur temps, les mensonges des partisans de la réforme dans la démocratie bourgeoise. Trostky l’utilisera quant à lui pour pourfendre les anarchistes.

En 2010, il y avait encore 2 millions d’enfants atteints de crétinisme dans diverses régions du globe et combien d’autres crétins qui n’ont aucune carence en iode mais qui  pourtant font souvent preuve de « connartitude »  ?

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.