Les plantes messicoles

Vous êtes-vous déjà arrêtés au bord d’une route pour admirer, voire immortaliser, la beauté d’un champ de blé mêlé d’écarlates coquelicots ? Ou bien rêvez-vous devant le tableau de Renoir, intitulé « Chemin montant dans les hautes herbes ». Tableau champêtre dans lequel chacun aperçoit les fleurs anarchistes colorées peuplant les prés verts ?  Si tel est votre cas, c’est que comme moi, vous aimez les plantes messicoles.

Qui sont ces plantes ?

L’étymologie latine du mot nous donnera les premiers renseignements sur ces plantes messicoles. « Messio » signifie moisson dans la langue de César, quant au suffixe « cole », issu du latin « colerer », il fait référence au verbe « cultiver ».  Les plantes messicoles sont donc des plantes dont la germination a lieu en automne ou en hiver et habitant dans les cultures céréalières.

Exemples de plantes messicoles

Originaires du Moyen-Orient, de la Méditerranée ou des steppes de l’Est européen, ces végétaux vivaces ou annuels sont adaptés pour résister aux labours. On citera parmi eux, les coquelicots rougeoyants, les matricaires, la nielle des blés ou bien encore les bleuets.

Un cycle parfait

En tant que plantes annuelles hivernales, les messicoles germent en automne ou en hiver et sont capable de supporter les températures basses. Pour certaines même, ces froidures boostent leur floraison et les rendent plus résistantes.

Espèces en voie de disparition

Alors que les messicoles étaient très communes dans les lieux cultivés depuis l’origine des temps, le XXe siècle et son industrialisation de l’agriculture ont entraîné leur diminution. Désherbage, tri des graines et utilisation d’herbicides ont pour conséquence une disparition de cette exubérance botanique. Pour éviter la disparition de nombreuses espèces, des agriculteurs et associations de défense de l’environnement se sont récemment fédérer pour mettre en place une politique de maintien de ces plantes  et pour créer un observatoire leur étant dédié.


Liste  non exhaustive de plantes messicoles :

  • Grande androsace
  • Nielle
  • Vachère
  • Vélar d’orient
  • Buplèvre Caméline, Grand polycnème
  • Passerine annuelle
  • Tulipe
  • Myagre perfolié
  • Orlaya à grandes fleurs
  • Bifora
  • Adonis,
  • Bleuets,
  • Pieds d’alouettes
  • Renoncules,
  • Coquelicots
  • Etc…

Si vous souhaitez participer à la sauvegarde des messicoles, il existe un guide à télécharger gratuit pour partir à la recherche des messicoles de votre région !

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.