La gnomonique

Voici un art qui n’a rien à voir avec le lancer de gnomes et la gomme à Monique, mais qui consiste à concevoir des cadrans destinés à lire l’heure. Cet art scientifique ou science artistique existerait depuis 500 ans avant Jésus-Christ en Grèce. Mais c’est au XVIe siècle que la gnomonique moderne basée sur l’astronomie se développa en Europe après avoir servie notamment aux architectes romains en -25 avant J-C.

Les premiers ouvrages sur la gnomonique

Le premier livre écrit en Europe et traitant de gnomonique émanait de Sebastian Münster. Il fut écrit en latin en 1531. Puis suivirent d’autres ouvrages en français. Aujourd’hui encore cet art se voit dédier de nombreux ouvrages.

Principe de la gnomonique

Incontournable pour les générations anciennes, les cadrans solaires ou lunaires et autre gnomons,  possédaient un style (une sorte de tige) placé parallèlement à l’axe terrestre. C’est grâce à la longueur de l’ombre du style qu’il était  possible de lire l’heure.

Des gnomons célèbres

Au XVIIe et XVIIIe siècle, deux gnomons acquirent une belle célébrité. Il s’agissait du cadran de l’église Sainte-Pétronne, à Bologne, réalisé en 1653 par J.-D. Cassini, et de la méridienne de l’église Saint-Sulpice, à Paris, dont le réalisateur est Lemonnier en 1742.

Et aujourd’hui ?

De nos jours, puisque nous disposons d’une multitude de moyens de connaître l’heure, la gnomonique est en déclin et rares sont les individus qui placent des cadrans ou gnomons chez eux à la place de leur horloge. La gnomonique reste cependant  intéressante d’un point de vue pédagogique. Des sociétés s’y intéressent et militent pour la réhabilitation ou restauration des cadrans solaires dans le paysage français. Vous aurez peut-être la joie lors de vos promenades dans les champs où s’épanouissent des plantes messicoles ou lors de vos randonnées oeunotouristiques d’en croiser au détour d’un chemin. Pour briller près de vos proches, n’hésitez pas alors, à dire que vous êtes un passionné de gnomonique ! On cessera sans doute de vous traiter de gnome !

Je vous laisse, mon gnomon me dit qu’il est l’heure de préparer le déjeuner à mes gnomes  !

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.