Le doxing

Avec l’arrivée d’Internet et des réseaux sociaux, on a pu assister à l’apparition des nouvelles pratiques de piratage et de harcèlement  très peu recommandables.  Nous nous attarderons aujourd’hui sur le « doxing », une pratique dont le but est de nuire à ceux qui en font les frais. C’est la version moderne de la mise au pilori.

Qu’est-ce que le doxing ?

Le terme « doxing » viendrait de la variante orthographique de l’abréviation de document (docs). Il s’agit d’un désir de divulguer sur internet des informations (des docs) privées et compromettantes au sujet d’un individu et de mettre en œuvre différents moyens de recherches pour obtenir ces renseignements. Sont principalement visés par ces divulgations, les hackers, les fans de jeux vidéo et les célébrités du showbiz ou de la sphère publique et politique.

Le doxing : une pratique souvent jugée illégale

En fonction des méthodes employées, le doxing peut donner lieu à des poursuites pénales pour atteintes à la personnalité et à la vie privée, mais aussi pour dénonciation calomnieuse. On considère que le doxing est légal , mais à la limite ou borderline.

Pourquoi certaines personnes sont-elles visées par le doxing ?

Les individus pratiquant le doxing sont mus par une volonté de vengeance, de justice face aux attitudes déviantes (maltraitance, pédophilie…) d’une personne ou en raison de son appartenance à une idéologie qu’ils abhorrent. Ils expriment alors leurs colères et se regroupent pour lui « nuire » et l’intimider en dévoilant des informations qui devraient restées privées et en pratiquant du harcèlement (commandes de pizzas livrées à domicile, envoi des pompiers, etc…). Le doxing est parfois aussi utilisé dans le cadre d’enquêtes (détective privé) ou d’espionnage.

Quels sont les moyens de recherches utilisés par les adeptes du doxing ?

Les harceleurs vont utiliser tous les moyens possibles pour accéder aux informations qui leur permettront de « pourrir » la vie de la personne ciblée. Citons notamment le passage au crible des réseaux sociaux tels que LinkedIn et facebook, mais aussi la récupération par piratage des adresses IP, l’appel à témoin, l’hameçonnage, la recherche sur google des pseudos etc…


 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.