Qui sont les farfadets

Le terme « farfadet » renvoie à plusieurs notions que nous allons vous présenter ci-dessous.

Des lutins coquins

La plus connue peut-être, est celle qui désigne une créature légendaire issue du folklore français.

Origine des farfadets

C’est notamment dans les légendes vendéennes et poitevine que l’on rencontre ce lutin espiègle. Appelé aussi, fadet ou feu follet (ou esprit follet), il se trouve aussi dans la mythologie occitane ainsi qu’en Provence d’où il tient son origine étymologique.

A quoi ressemblent les farfadets ?

Dans son Encyclopédie du Merveilleux, Édouard Brasey nous décrit avec précision ces êtres appartenant aux peuples de la lumière, même s’il explique qu’il est difficile de les entrevoir car ils « demeurent la plupart du temps invisibles, à moins qu’ils ne prennent des apparences animales ».

Le farfadet est selon l’auteur, « un petit bonhomme ridé, fripé, au teint brunâtre, haut d’un demi-mètre, qui se promène nu ou vêtu de loques brunes. Les farfadets des montagnes n’ont ni doigts ni orteils et ceux des plaines manquent de nez. »


Dans les livres Artémis Fowl, best-seller à destination de la jeunesse, on trouve aussi des FARfadets qui font partie de la police du monde souterrain.  Il s’agit d’un acronyme pour Forces ARmées de régulation et Fées Aériennes de DETection.

Phénomène lumineux transitoire

Origines des Farfadets du ciel

Les farfadets appelés aussi sylphes rouges, apparaissent par groupes de deux ou trois, lors d’éclairs puissants, dans la haute atmosphère (80 kilomètres et 145 kilomètres). Éphémères (quelques millisecondes), et se déroulant très haut dans le ciel, ils sont comme leurs équivalents chez les lutins, très difficiles à entrevoir depuis la terre. La première photo de farfadets prise depuis le sol date de 1994 alors que le phénomène est décrit depuis plus de 100 ans et qu’on en a répertoriés plusieurs dizaines de milliers.

A quoi ressemblent nos farfadets lumineux ?

On pourrait les comparer à une sorte de méduse possédant un arc duquel pendent des filaments. Ces derniers peuvent être verticaux ou ressembler à des vrilles et prendre alors le nom de « farfadets-carottes ».

Comment se forment les farfadets dans la haute atmosphère?

Ces lueurs se produisent en général au-dessus d’un nuage orageux et sont engendrées par des perturbations ionisantes.  En réaction aux éclairs de grande taille entre le nuage et la Terre, l’atmosphère devient à cet endroit très lumineuse, et adopte des teintes allant du rouge-orangé au bleu verdâtre).

Avez-vous eu  la chance d’apercevoir l’un ou l’autre de ces farfadets ?

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.