Pourquoi les empathes pleurent en regardant Julian Assange

Pas plus tard qu’hier, alors que je visionne une vidéo montrant le lanceur d’alerte Julian Assange, vieilli et affaibli à sa sortie d’une audition au Royaume Uni,  je me suis mise à pleurer. Les cris des défenseurs de la liberté de presse («reste fort », «on se bat pour toi», «on ne te laissera pas»,« liberté », « on se bat pour ta liberté »), assemblés devant la Cour de justice, juste devant le camion blindé qui le ramène à sa prison de haute sécurité, n’ont rien fait pour arrêter mes larmes. Mais pourquoi les films pathétiques ou la vision d’une injustice me font-ils autant d’effet ? Après renseignements, je peux vous affirmer que je fais partie de la grande famille des empathes, à ne pas confondre avec les empâtés !

Qui sont les empathes ?

Les empathes en pleursLes empathes sont des personnes qui font preuve d’une grande empathie, c’est à dire d’une grande capacité de s’identifier aux autres dans ce qu’ils ressentent. Leurs proches se moquent parfois d’eux quand ils pleurent devant Bambi ou La petite maison dans la prairie, pourtant les empathes ne sont pas des lavettes, mais leur empathie requiert une grande force de caractère.

Narcissiques versus empathes

On connait tous dans notre entourage des narcissiques ou sociopathes qui sont incapables de s’émouvoir de votre peine et de vous consoler. Il leur est impossible de compatir, c’est-à-dire de se mettre à la place d’autrui. Eh bien, l’empathe est tout le contraire. Il est attristé par le chagrin de ses proches comme des moins proches (dans les films par exemple). Ils arrivent à comprendre et vont jusqu’à ressentir la douleur que les autres subissent. Leur force est de pouvoir être triste sans se morfondre.

Se mettre à la place de…

Doués d’une forte affectivité, les empathes auraient des mutations de 3 gènes. Gènes  responsables du transport de la sérotonine, de la dopamine et de la norépinéphrine. C’est ce qui expliquerait l’amplification du ressenti des émotions.

Me voilà rassurée, et soulagée. Je comprends maintenant un peu mieux pourquoi j’ai pleuré en voyant Julian Assange, cet homme retenu injustement et privé de liberté. Avouez tout de même aussi que Bambi est un dessin animé tragique !


Psst.  Entre empathes anonymes, dites-nous devant quoi pleurez-vous ? On ne le répétera à personne !

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.