Cultivez-vous avec les cultures

Sur notre site Culture générale, on ne pouvait pas, ne pas donner une place de reine à la culture ! Mais celle d’aujourd’hui ne sera ni générale, ni physique. Elle ne concernera pas les gens cultivés mais ceux qui cultivent !

Si certaines spécialités agricoles sont facilement décelables (culture du riz = riziculture et non culture du rire !), d’autres sont moins évidentes à identifier.

C’est parti pour une entrée en culture !

La pénéiculture ?

Crevettes Mantis, Femmes, CrustacéIl s’agit de l’élevage des crevettes, car le terme scientifique pour désigner la petite crevette cultivée est le Penaeus japonicus.

La sériciculture ?


Cocon de ver à soie.C’est l’élevage de vers à soie (à soi si on veut aussi !). Le mot « sericum » en latin désigne la soie. L’apiculture et la sériciculture sont les rares cas d’élevage d’insectes réalisables. A moins que l’on ne prenne en compte l’élevage forcé des poux  ! Ne pas confondre avec la serriculture qui désigne la pratique du jardinage sous serre.

La cressiculture ?

Quand on est cressiculteur, on produit du cresson, une plante que l’on peut consommer crue ou cuite. Sa culture est réalisée dans des terrains et lieux humides.

La cuniculiculture ?

C’est l’art de poser d’élever des lapins. En latin, lapin se dit « cuniculus« .

La pectiniculture ?

Rien à voir avec la pectine. Il s’agit de l’élevage des pectinidés telles que les coquilles Saint-Jacques et les coquillages de vos enfants que vous avez « oubliés » sur le lieu de vos dernières vacances !

La myciculture ?

Agaricus arvensis.Connue depuis l’Antiquité, la myciculture est la plantation et récolte des champignons (de Paris ou d’ailleurs mais pas du psoriasis !)

La trutticulture ?

Truffe noire du Périgord.Si cette culture vous tente, vous n’élèverez pas des truites, mais des truffes (sauf celles en chocolat ).  Si vous avez bien suivi, mon exposé et ma liste non-exhaustive mais non intensive de différents types de cultures, vous devriez savoir que la trutticulture est une discipline issue de la myciculture.

Vous le savez n’est-ce pas ? Vous m’avez suivie ? Rassurez-moi de grâce ! Sinon, je vais être obligée de suivre une conversion agricole en oubliant la culture générale ! Mais laquelle choisir ?

 

 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Un commentaire

Laisser un commentaire
  • J’ajouterais l’entomoculture (l’élevage d’insectes) que vous pouvez réaliser à domicile. Cette culture est de plus en plus en vogue grâce à la production de bonnes protéines en réduisant son impact environnemental 💚 par rapport à l’élevage classique. C’est une piste pour les personnes en recherche d’autonomie alimentaire et une belle opportunité de faire découvrir le cycle de la vie à des enfants ☘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.