Le manswering est un vilain défaut

Messieurs, faites attention au manswering ! Ce néologisme s’il devenait une de vos pratiques courantes risquerait de ne pas être apprécié de vos compagnes ! Et je les comprends !

Qu’est-ce que le manswering ?

Ce mot-valise composé de la contraction de deux termes anglais « man (homme) » et « answer (répondre) » désigne le fait qu’un représentant du sexe masculin réponde à la place d’une dame, femme ou jeune fille. Il est tout d’abord utilisé dans le « dialecte » des féministes mais tend à se généraliser dans le langage courant.

Un phénomène très proche du mansplaining et du manterrupting

Parti, Joyeux Anniversaire, BoissonLe  concept du splaining existe depuis 1989 et décrit en gros des explications hautaines, courtes ou longues. Quand on lui ajoute le préfixe « man » (mansplaining), cela signifie que ces propos à la limite condescendants sont prononcés par un homme en présence d’une femme (et à son détriment !!!).  Quant au manterrupting, lui aussi issu du langage féministe, est un néologisme qui décrit le fait qu’un homme interrompe (contraction de man et interrupting) et coupe la parole à une ou des représentantes du sexe féminin. OH !!!!

Une problématique sociologique

Poignée De Main, Les Mains, Ordinateur PortableDe mon temps, on m’a appris qu’il ne fallait ni parler à la place de quelqu’un, ni l’interrompre et surtout pas le barber de propos saoulant. Cela s’appelait tout simplement de la politesse. Aujourd’hui ces comportements s’inscrivent dans une problématique sociologique en relation avec le sexisme et la potentielle domination masculine. En mettant un nom sur ces attitudes impolies, c’est le système patriarcal que les féministes veulent pointer du doigt. Celui qui, selon elle concède une légitimité moins grande à la femme et autorise l’homme à  s’adonner sans gêne au manswering, manterrupting et au mansplaining.

Je ne sais pas pour vous, mais que ce soit un homme ou une femme qui m’interrompe ou m’ignore, cela m’agace tout autant. Et s’il me fallait militer, ce serait pour le retour de la politesse tout court et la fin des insultes !


A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.