Au Poil, l’Ours Polaire !

Ce gros nounours appelé communément ours blanc (presque à tort, et c’est là le sujet du billet) est le plus grand mammifère carnivore terrestre. Sa fourrure blanche lui permet de se confondre au paysage de la banquise pour mieux se jouer de ses proies.

Mais est-il si blanc que ça ce plantigrade ?

Ses coussinets, ses lèvres, son museau et ses yeux sont noirs. Déjà, cela jure un peu pour une bestiole que l’on qualifie de blanche. Mais vous allez me dire (si, si, je le sais) que pour la stature d’une telle bête, cela ne représente pas beaucoup de noir. D’accord. Mais saviez-vous que sa peau est noire également ? Cela représente un peu plus de noir tout de suite, n’est-ce pas ? Et maintenant, si je vous dis que les poils de l’animal ne sont pas blancs. Alors là, qu’est-ce qu’on me répond ? Même pas vrai ! Et bien si messieurs-dames, les poils de l’ours polaire ne sont pas blancs mais incolores car privés de pigmentation. Et ils sont creux de surcroît.

Alors pourquoi est-ce que je les vois blancs moi, se demande à l’instant Madame Ella-Prisca Lavoulu de Saint-Calais dans la Sarthe après avoir lu ces quelques lignes ? Et bien ma chère Ella-Prisca, c’est que tout le monde les voit blancs. Ce prodige s’exerce par la réflexion de la lumière “visible ” (voir le spectre lumineux) sur la surface interne de ces poils (creux donc). Ces derniers apparaissent donc blancs à nos yeux. Surprenant, non ?

Par ailleurs, on peut noter que sa peau noire est un véritable aimant  à chaleur et que sa fourrure d’en moyenne 10 à 15 centimètres d’épaisseur contribue, elle aussi, largement à son bien-être, même dans les eaux glacées de l’arctique. A tel point qu’il souffre de chaleur à partir de +10° Celsius. J’en connais certain(e)s qui, à cette même température, portent déjà 3 pulls… Il m’est avis, malheureusement, que cette pauvre bête investira dans les climatiseurs dans les années à venir…

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

10 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.