Too much le mulch

Pas de leçon d’anglais aujourd’hui, mais un petit cours de jardinage  et plus précieusement de mulch et de couverture. Pas celle que l’on a l’habitude de tirer à soi, mais celle multiple et variée que l’on peut installer sur le sol de son jardin pour le protéger, l’amender ou l’enjoliver.

Qu’est-ce que le mulch ?

Le mulch est une technique de paillage très utilisée en permaculture. Elle consiste à essayer de reproduire un sol forestier dans son jardin pour qu’il acquière une fertilité proche de celle de l’humus. Le mulching ou paillage de couverture peut être réalisé grâce à différents matériaux organiques ou minéraux. A noter toutefois que le paillage ou mulching minéral ne fertilise pas le sol qu’il recouvre.

Les différents mulch

Printemps, Jacinthe, Scion, Violet, Jeune Plant, JardinDans la famille paillis végétal, le catalogue est plus que varié :

  • Copeaux de bois
  • Tontes de gazon
  • Écorces et cosses diverses : de cacao, de sarrasin…
  • Paille, paillette et foin : de chanvre, de lin, de blé, de légumineuses  ou de poacées
  • Déchets verts
  • BRF : bois raméal fragmenté

mulch ardoiseCôté minéral 

  • Pouzzolane,
  • Ardoise
  • céramiques
  • billes d’argiles
  • Galets
  • graviers,
  • poterie,
  • coquillages
  • Vaisselle cassée : pas mal pour les Grecs et les Japonais !

Le rôle du mulch

mulch céleriLa plupart des paillis végétaux  :


  • Protègent le sol : le paillage évite l’érosion, la battance et le lessivage
  • Réduisent les besoins en eau : sous le mulch, le sol reste humide plus longtemps
  • Fertilisent la terre : les auxiliaires et autres micro-organismes élisent souvent domicile sous ce type de paillage. Par leurs galeries, il aéreront le sol et contribueront à créer un biotope fertile.
  • Ont un effet drainant
  • Réchauffent les plants qui restent en place en hiver
  • Possèdent un rôle désherbant : une couche de mulch de 20 cm empêchera les mauvaises herbes de pousser.
  • Éloignent certaines maladies cryptogamiques. Des tomates paillées recevront moins d’éclaboussures et réduiront leur risque d’être atteintes par le mildiou.

Et les inconvénients ?

Tout n’est pas parfait dans le monde du mulch, mais les désagréments varient en fonction du type de paillage choisi et peuvent souvent être contrer pour ne garder que les avantages. La paille par exemple aura moins tendance à amender le sol que les copeaux de bois. Certains paillis attireront plus les gastéropodes. Malgré ses quelques défauts, le mulch est l’allié des jardiniers qui veulent recréer un écosystème riche et éviter les traitements chimiques et autres intrants.

Vous utilisez un type de mulch ? Expliquez-nous comment  en commentaire ! 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.