J’aime les mêmes mèmes

Vous avez bien lu, mon clavier n’a pas fourché, je veux bien aujourd’hui vous écrire à propos des mèmes.  Non pas le même, ni ma mémé mais le mème en tant que phénomène internet.

Les mèmes : phénomènes de mode du web

Vous ne connaissez peut-être pas le mot « mème » mais il est certain que si vous surfez un peu sur le net et que vous pratiquez quelques réseaux sociaux, vous avez déjà dû en croiser plus d’un. Il s’agit d’illustrations amusantes, de photos grotesques que l’on partage avec ses contacts de réseaux ou amis virtuels et qui parfois deviennent virales.

Les premiers mèmes

Utilisé pour la première fois en 1976,  par l’éthologiste britannique, Richard Dawkins dans l’un de ses ouvrages, le terme anglais est un mot valise associant « gène » et « mimesis » qui signifie en grec «imitation ».  Il présente ces phénomènes comme des duplicateurs, assez similaires aux gènes et dont la responsabilité consiste à faire évoluer le comportement de certains animaux et cultures.

Les mèmes d’aujourd’hui ne sont pas les mèmes de demain

Se croisant à tous les coins de tous les réseaux, les mèmes sont souvent constitués d’une illustration décalée sous-titrée avec une phrase humoristique voire sarcastique en lien avec l’actualité ou la mode du moment. Ces phénomènes internet existent aussi sous le format GIF ou vidéo, mais aussi parfois en graffiti.

Un lien dans la communauté

Toujours rempli d’humour (noir ou rires jaunes autorisés), le mème est aussi un moyen d’unifier une communauté virtuelle. Artistes et amateurs d’art, communistes, geeks, anarchistes ou médecins auront  leurs propres mèmes.


Ainsi des mèmes spécifiques à chaque groupe ou communauté peuvent être modifiés par les membres et devenir fédérateurs. Les personnes n’appartenant pas ce groupe auront d’ailleurs bien du mal à comprendre. Je parle en connaissance de cause ! Vous vous retrouvez devant une publication « mèmique » qui reçoit des likes à gogo et vous n’y comprenez rien.

 

Au passage si vous captez la référence de celui ci-dessus, expliquez-moi en commentaires! Il ne faudrait pas pousser le mème dans les orties !

Il y a aussi parfois des personnages récurrents qui viennent alimenter les mèmes de communautés distinctes. Ils sont issus de la culture commune  Tchoupi, Harry Potter, Bob l’éponge ou de l’actualité: E. macron, Vladimir Poutine, la Reine d’Angleterre, le Professeur Raoult etc…

Et voici une petite sélection de mèmes.

Etes-vous « accros » aux mèmes ? Si oui, quels sont vos préférés?

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.