L’orgasme cutané ou frisson musical

C’était hier.  J’étais confortablement installée dans un salon de thé de ma ville. Je sirotais avec délectation un café-latte des plus onctueux, lorsque le haut-parleur se mit à diffuser le 2ème mouvement du Concerto pour piano K 488 de Mozart. Ma peau frissonna tout le long de ma colonne  vertébrale, mon cœur se mit à s’emballer et des larmes mouillèrent mes yeux. Mais que m’arrivait-il ?

L’orgasme musical cutané

Un peu chamboulée par cet éveil des sens dans un lieu public, je m’empressais de rentrer chez moi pour essayer de comprendre ce que je venais de subir malgré moi mais avec beaucoup de plaisir. Google mon ami, me facilita la tâche. Plusieurs pages faisaient état d’expériences similaires et mieux encore, des recherches très scientifiques avaient été menées pour aboutir à la conclusion que certaines personnes pouvaient vivre des orgasmes cutanés en écoutant de la musique.

Une étude sérieuse sur l’orgasme cutané

Musicien, Rockstar, Bande, MusiqueLoui Psyché, pianiste et une violoniste accomplie, avait fait cette expérience pendant ses années d’études en écoutant le concerto le piano de Rachmaninov. Des années après son premier flirt avec cette pièce de Rachmaninov, Loui, devenue psychologue à l’université Wesleyan,  mena avec un de ses étudiants, une grande enquête et passa en revue les preuves et les théories expliquant le phénomène de l’orgasme cutané.

Loui et Harrison mirent en évidence que les sensations peuvent être extraordinairement variées au-delà des frissons que les gens rapportent habituellement. Une étude réalisée en 1991 auprès de musiciens professionnels et de non-musiciens, a révélé qu’environ la moitié des personnes interrogées ressentaient des tremblements, des rougeurs et des sueurs, et une excitation particulière en réponse à leurs morceaux préférés, ainsi que cette sensation familière de frisson dans la colonne vertébrale.

Caractéristiques des musiques capables de déclencher de telles effusions?

Musique, Mélodie, Old FashionedComme je venais de le remarquer avec les premières mesures du concerto de Mozart, certaines personnes sont souvent capables de dire quels extraits ou mesures spécifiques sont susceptibles de  libèrer une effusion de ces sensations.


En demandant aux sujets d’écouter leurs morceaux préférés tout en étant allongés dans un scanner IRM, les neuroscientifiques ont ensuite pu cartographier les régions du cerveau qui réagissent aux pistes provoquant des frissons – les aidant ainsi à mettre en évidence certains des mécanismes qui peuvent correspondre à ce phénomène particulier.

Grâce à ces rapports, les scientifiques ont pu identifier les caractéristiques les plus susceptibles de déclencher les différentes sensations lors d’un frisson musical :

  • Changements soudains d’harmonie
  • Sauts dynamiques (de doux à fort)
  • Appoggiatures mélodiques (notes dissonantes qui se heurtent à la mélodie principale, comme dans Someone Like You d’Adele)

Les frissons musicaux provoquent un véritable changement physiologique qui est verrouillé à un point particulier de la musique.

A vous de tester cet orgasme cutané.

Dites-nous en commentaire quelle musique aura suscité  le plus vif émoi et les frissons musicaux les plus agréables ! 

Et si affinités, voici une playlist complète susceptible d’entraîner de vifs frissons musicaux.

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.