Vocabulaire étranger sans équivalent français

Le français est une langue très riche. On estime qu’elle compte entre 60 000 et 100 000 mots de vocabulaire. Et cela sans prendre en considération les termes empruntés à l’argot, pourtant souvent employés dans le langage parlé. Avec les nombreux adjectifs, synonymes et antonymes, il est possible de rédiger des textes en français très nuancés et riches. Pourtant, ne soyons pas chauvin, il faut avouer qu’il existe des mots d’origine étrangère sans équivalents dans la langue de Molière !

En voici quelques exemples empruntés à plusieurs idiomes pour un voyage linguistique :

Bonheur partagé 

Comment exprimer « le bonheur que l‘on éprouve à voir l’autre heureux » ? Le sanskrit a la solution : il dira « Mudit ». Quelle poésie !

Cocooning suédois

Coupe, Cacao, Tasse De Cacao, Boire, DélicieuxVous êtes dans une atmosphère douce et agréable, mystérieuse et chaude. Quelques bougies vous éclairent et créent une ambiance mystérieuse alors que vous dégustez un chocolat chaud. Pouvez-vous trouver un seul mot français pour traduire cette expérience ? Non ? Alors empruntez le terme « hyggeligt » (prononcer huklit) au dictionnaire danois et tout sera résumé en un mot !

Encore du bonheur !

Noël, Heureux, Femme, Lumières, JoyeuxJe vous mets au défi de dégoter dans votre Larousse, un mot et un seul permettant de décrire le plaisir qu’un individu éprouve de façon anticipée. C’est-à-dire avant que cette chose agréable ne se produise. C’est ce sentiment que vous ressentez pendant toute la période de l’Avent, lorsque vous savez que le Père Noël va vous offrir ce dont vous rêviez depuis quelque temps.


Alors ? Que disent les plus de 1000 pages de votre dictionnaire ? Vous n’avez rien trouvé ? Consultez un ouvrage néerlandais et vous tomberez sur « Voorpret ». Ce mot déteint à lui tout seul toute cette sensation.

Une mignonne morsure

Apple, Mordre, Alimentation, MangerCe mot sans équivalent français vaut vraiment le détour. Il s’agit du terme « Gigil ». C’est dans le vocabulaire philippin qu’il se trouve. Il décrit une réalité assez amusante : le souhait de pincer ou de mordre une chose mignonne !

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.