Tous les coups sont permis

Dans l’article du jour, tous les coups sont permis, les bons comme les sales ! Aujourd’hui nous allons évoquer avec vous de nombreuses expressions où les coups ne cessent de pleuvoir !

Ne croyez pas que je cela me soit venu sur un coup de tête ( de façon impulsive), ni que cela vous fasse l’effet d’un coup de fusil (soit très coûteux), j’ai simplement eu le coup de foudre (amour soudain) pour ces expressions coup de cœur.

Je ne vous ferai pas de coup fourré (trahison), mais j’ai bien l’intention que mon coup d’essai (qui se révèle) se transforme en coup de maître.  

On dirait à lire ces expressions que la langue française apprécie recevoir des coups ! Quelle histoire quand les coups deviennent historiques !

Le coup de Jarnac

L’expression « coup de Jarnac » fait référence à un coup violent, adroit et inattendu. A l’origine, il n’avait pas la connotation de coup déloyal qu’il possède aujourd’hui.  C’est en 1547, que Guy Chabot de Jarnac lors d’un duel frappa à l’arrière du genou son adversaire juste devant le château de Saint-Germain-en-Laye. Rattrapé par des propos déformés, il dut se battre en duel avec un escrimeur dont la réputation pouvait le faire trembler. Avant de se présenter, il suivit donc des leçons auprès d’un spadassin italien, le capitaine Caize. Quelle bonne idée, il avait eu ! Celui-ci lui enseigna un coup de revers inconnu jusque-là. Le célèbre coup de Jarnac était né !


Le coup de Trafalgar

Cette expression désigne un événement imprévu souvent désastreux. Elle fait référence à un mauvais souvenir, celui de la défaite catastrophique que subit la flotte française face à la flotte anglaise dirigée par l’amiral Nelson. L’événement eut lieu au large du cap de Trafalgar, près du détroit de Gibraltar. Cette confrontation fut si désastreuse pour Napoléon que l’expression s’est invitée dans le langage courant tout comme « la Bérézina » qui elle, commémore une autre échec s’étant  déroulé en actuelle Biélorussie en 1812.

Alors , cela ne valait-il pas le coup de me lire ? 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.