Les disques de certification

J’ai vu qu’hier, la Fondation Jérôme Lejeune avait mis aux enchères à Drouot, un disque de diamant généreusement offert par Jean-Jacques Goldman. Les fonds recueillis seront destinés à soutenir la recherche sur la trisomie 21.  Cette information a piqué ma curiosité et j’ai voulu en savoir plus sur cette récompense tant convoitée qu’est le disque de diamant.

Il existe en réalité 4 disques récompensant les artistes :

  • Argent
  • Or
  • Platine
  • Diamant

Appelés disques de certifications, ils ont été inventés au milieu du XXe siècle par les maisons de disques pour mettre en avant les ventes de leurs « poulains ».

Ce type de récompense est aujourd’hui géré par des associations représentant l’industrie du disque qui se trouvent dans différents pays. En France, c’est le SNEP et l’UPFI qui s’occupent de la gestion  et de la distribution des certifications. Aux Etats-Unis, il s’agit de la RIAA, alors qu’au Royaume-Uni, tout est contrôlé par la BPI. Le système de récompenses est spécifique à chaque pays mais la remise de l’une d’elle dépend toujours du nombre de ventes réalisé par tel ou tel artiste.

Le seuil à atteindre pour obtenir l’un ou l’autre des disques a évolué depuis la création des disques de certification pour prendre en compte l’évolution des mœurs en ce qui concerne l’achat d’albums. Ainsi depuis quelques années, les téléchargements sont comptabilisés.


Voici quelques disques de diamants reçus par des artistes français ou étrangers depuis plusieurs décennies : 

En 2014, Calogero est le récipiendaire d’un disque de diamant pour « Les Feux d’Artifice » vendu à 500 000 exemplaires

En 1995, Céline Dion vend 1 000 000 de fois son album « D’eux »

Même score pour la BOF The Bodyguard interprétée par Whitney Houston

En 1993 , le trio,  Fredericks Goldman Jones  totalise 1 000 000 vente de son album  « Rouge »

En 2011,  Adele vend 500 000 exemplaires de son album  21

Total de 500 000 pour Bigflo et Oli en 2020 et  La vraie vie.

Découvrez aussi d’autres records musicaux !

 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.