Gaffe au glurge

Pour bien comprendre ce qu’est un glurge, il faut commencer par imaginer une situation peu ragoutante : le bruit produit par le vomi en pleine « vidange ». ça fait « glurge, glurge, glurge, glurge… » jusqu’à ce qu’on retourne se coucher. Je vous épargne une description plus poussée.

Qu’est-ce qu’un glurge ?

Il désigne une histoire mélodramatique au point de donner la nausée et plus (glurge, glurge, glurge…)  au lecteur. L’onomatopée anglaise a sans doute été utilisée pour la première fois par une membre de Snopes, un site dédié à la limitation de l’expansion des hoax (canulars informatiques) et autres rumeurs s’épanouissant sur le web.

Sont taxés de « glurge », les récits saupoudrés d’une telle quantité  de morale et d’exemplarité qu’ils placent le lecteur dans une situation de mal-être.  L’objectif consiste à faire réagir le lecteur et obtenir son adhésion à la morale présente en filigrane dans la vidéo, le texte ou la photographie.

Les thèmes de prédilection du glurge

Ils sont principalement liés au patriotisme, à la nostalgie, aux histoires familiales mélodramatiques ou à des animaux attendrissants. Ils sont rarement crédibles, peu vérifiables mais suscitent chez le public non averti une profonde tristesse voire une certaine culpabilité. Des sociologues considèrent même que certains chansons tristes et légendes peuvent entrer dans cette catégorie.

Transmission des glurges

Les réseaux sociaux constituent bien évidemment un bon vecteur de diffusion de ces canulars, mais ils sont aussi souvent transmis par courrier électronique sous forme de chaines à ne pas rompre. Le destinataire se verra fortement convié à relayer à tous ses contacts, ce mail dégoulinant de bien-pensance ! S’ajoutent parfois même des menaces dignes de la superstition, si la chaine est rompue.


Comment reconnaitre un glurge ?

Voici quelques caractéristiques communes aux glurges :

  • Leur authentification est quasi impossible
  • Ils ne présentent ni date, ni lieu ou autre information vérifiable.
  • Leur contenu est dégoulinant de sensiblerie
  • Ils possèdent une invitation à transférer en masse leur contenu

Avez-vous déjà été confrontés à ce type de farce ? Comment avez-vous réagi ?

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.