Miroir, miroir

Le miroir dont nous allons vous parler  aujourd’hui, ne vous dira pas que vous êtes la plus belle et qu’aucune femme sur terre ne peut égaler votre beauté. Non, notre « miroir aux alouettes serait » plutôt du genre à vous duper, à vous séduire pour vous tromper. Alors ne vous en approchez pas trop pour vous y mirer et espérer recevoir des flatteries.

Cette expression  nominale désigne une chose séduisante mais trompeuse. Elle connait ses premières utilisations lors de l’après deuxième guerre mondiale et  tire son origine d’un technique de chasse encore usitée dans certaines régions de France. Il ne s’agit pas d’une technique d’affût pour attraper le dahu, mais d’une méthode de chasse  appelée aussi « chasse au miroir ».

Utilisée par les oiseliers,  pour piéger les alouettes des champs  et d’autres petits oiseaux, le dispositif est assez simple et rudimentaire. Il s’agit d’un morceau de bois taillé en arc et entaillé à plusieurs endroits pour y placer de petits miroirs. Mis en mouvement, il provoque des reflets lumineux qui attirent les pauvres petits oiseaux.  Leurrées et piégées par les chasseurs, les alouettes doivent se résigner à être plumées (comme dans la chanson : « et la tête et la tête, Alouette, alouette ») puis  agrémentées dans une bonne terrine !

Ce dispositif trompeur a été adopté dans le langage courant comme expression imagée pour désigner une illusion dangereuse, un moyen d’appâter les gens pour pouvoir les duper ensuite. Se laisser prendre par un miroir aux alouettes, c’est se laisser amadouer par des paroles prometteuses.

Conclusion : si on vous prend trop souvent pour un pigeon,  ou que vous êtes très crédule, prenez garde au miroir aux alouettes que des personnes mal attentionnées, risquent de faire fonctionner pour vous tromper et vous prendre au piège. Il y a des chances  qu’on vous veuille vous plumer….alouette !

 

A propos de l'auteur

A.Ccélère
A.Ccélère

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.