La petite info du vendredi :Mort aux vaches !

Oui, je sais, c’est un peu abrupt comme titre, mais au moins, il annonce bien la couleur.

Alors, pourquoi les flics, les keufs, les schmidts, les poulets, les harengs (rayez les mentions inutiles) voient-ils l’expression « mort aux vaches » fuser lorsqu’on veut les insulter ?

Il faut remonter à la fin du XIXème siècle pour comprendre. En ce temps là les allemands venaient d’annexer l’Alsace et la Lorraine après la défaite de Napoléon III en janvier 1871. Les guérites des gardes-frontières allemands étaient surmontées de l’inscription « Wache », tout simplement garde en allemand. Par extension et francisation Wache et devenu vache dans l’expression « mort aux vaches » qu’utilisaient alors les français de l’époque pour insulter les allemands.

Cette expression a survécue et s’est généralisée pour railler toutes les forces de l’ordre. Elle est même devenue un slogan anarchiste.

Encore une mauvaise compréhension de l’allemand qui donne naissance à une expression. Je suis sûr que vous apprécierez aussi celle-ci

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

16 commentaires

Laisser un commentaire
  • Ah ah, pas mal. Il me semble également que le nom (et le dessin) de la « vache qui rit » nous vient aussi d’une déformation de quelque chose en rapport avec l’armée allemande. J’ai cherché 2 secondes sur le net mais tout le monde se contredit…

  • En mot d’origine Allemande il y a aussi Vasistas : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vasistas

    « Emprunt oral à l’allemand, ce mot a pour étymologie la question récurrente “Was ist das ?”, signifiant en français “Qu’est-ce que c’est ?”, exprimée via une sorte de guichet, par des Allemands à leurs visiteurs français avant de leur ouvrir la porte. »

  • Permettez, je tiens juste à préciser ce que l’on entend par « annexion de la Lorraine par l’Allemagne ». Il ne faut pas confondre l’ancienne Lorraine, qui correspond (à peu de choses près) à l’actuelle Moselle et l’actuelle Lorraine qui correspond à la réunion de la Moselle, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse et les Vosges.

    Donc si on parle d’annexion de l’Alsace et de la Lorraine, ce sont les noms donnés aux territoires de l’époque. Aujourd’hui on pourrait parler de l’annexion de l’Alsace et de la Moselle pour éviter tout malentendu.

  • Plus qu’un gros caractère, 22 désigne chef par la somme des positions dans l’alphabet des lettres composant le mot « chef » : c+h+e+f = 3+8+5+6 = 22.

  • Heu, je ne pense pas que ce soit une « francisation » qui ait donné de « Wache » vache, mais bien le w qui se prononce v en allemand… Donc meme en allemand on disait « Vache »…

  • @Jesske Le « w » se pronconce bien « v » mais en revanche le « ch » se prononce « r »
    donc les Allemands ne prononcent pas « vache » mais « var » 😉

  • Il y a une autre expression dérivée de l’allemand, « se faire appeler Arthur ».
    Pendant la guerre, les allemands avaient instauré un couvre feux à 8 heure, en allemand: Acht uhr (prononciation: artour)
    Quand les allemands voyait qqn dans la rue ils lui criaient « Acht uhr. Les français comprenant Arthur ont créé l’expression, se faire appeler Arthur, littéralement, se faire crier dessus

  • @Marotte : Ne t’excuse pas, ce n’est pas un reproche. C’est juste pour signifier qu’un article en avait déjà traité sur le site. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.