Origine du mot crétin

Le mot crétin et l’expression crétin des Alpes seraient apparus à l’écrit dans l’Encyclopédie par Diderot au milieu du XVIIIe siècle.

Le premier sens de ce mot est médical : personne atteinte de crétinisme, par insuffisance thyroïdienne.
Crétinisme : forme de débilité mentale et de dégénérescence physique en rapport avec une insuffisance thyroïdienne et souvent accompagnée de goître.

Bref les crétins au sens médical se trouvaient plus dans les montagnes et aux endroits éloignés de la mer, car la thyroïde a besoin d’iode que l’on trouve dans les produits de la mer comme surtout la morue et son huile de foie, le haddock (fumé), l’huître et le sel de table depuis les années 50 en France.

Etymologiquement, le mot crétin est issu du valaisan (le Valais région des Alpes) crétin, variation de chrétien dans le sens innocent ; d’où le deuxième sens plus répandu de nos jours, comme l’utilisait déjà Marcel Proust :

C’est une espèce d' »innoncente », de crétine, de « demeurée »

Sources :
– émission sur la santé sur Europe1 « Comment ça va bien…merci «  avec le docteur Michel Cymes sur la thyroïde. Emission du samedi 5 janvier 2008 je crois.
– Dictionnaire (papier) Le Robert édition 2007.

A propos de l'auteur

daria

17 commentaires

Laisser un commentaire
  • Super blog ! Je viens de le découvrir, et je vais de ce pas me l’ajouter en RSS… je m’étais déjà fait la réflexion « tiens ce serait bien que qqn fasse un jour ce genre de blog » et tu l’as fait lol !

    Alors bonne continuation pour toi, et bonne lecture pour moi lol !

  • Petite suggestion personnelle : d’où vient le baillement (j’ai un doute sur la place de l’^ donc je ne le met pas lol) ???

  • Salut

    Ce serait bien de citer les sources.
    Quels sont les sites qui t’ont permis de retrouver cette origine ? Dans ces temps ou on trouves tout et n’importe quoi sur le net, ça ne peut que donner d’avantage de crédit à l’article.

    @ Libellule
    D’après mes souvenirs (donc la source c’est moi ^_^), c’est un système de survie mis en place par l’organisme pour te maintenir éveillé… ca viendrait de notre époque de lointain chasseur/chassé.

    Une autre hypothèse ici :
    http://dispourquoipapa.free.fr/homme/ho0045.htm

  • @ Animal penseur : merci pour les infos et le lien !

    @ to : si je peux me permettre, c’est en faisant des erreurs et en recevant des remarques constructives qu’on progresse… c’est bien de dire qu’à ton avis, il faut citer les sources, et je suis assez d’accord, mais je trouve dommage de ne pas laisser une deuxième chance au site et dire que puisqu’elles n’y sont pas, tu ne reviendras pas… peut etre qu’avec ta remarque, les sources seront citées dans les articles suivants…

  • Ce sera le cas pour les prochains articles quand les sources seront disponibles sur Internet !

    Pour celles qui ne seront pas citées, ce sera soit du Wikipedia (déjà citée dans A propos), soit de la culture personnelle.

  • L’huile de foie de morue ! Tout un programme…

    Pourtant, le foie de morue fumé est un délice, tartiné sur une tranche de pain de seigle et arrosé d’un trait de jus de citron (ou pas).

    Spécialité danoise qu’on peut trouver en grande surface, essayez !

    Miam !

  • « Etymologiquement, le mot crétin est issu du valaisien »
    Qu’est-ce que le valaisien? Un ancien dialecte? Pour y habiter, dans ce cher Valais, je sais que l’adjectif est « valaisan », le nom de l’habitant, Valaisan.
    Un Valaisan, une Valaisanne. Un patois valaisan.
    Du coup, est-ce que le valaisien serait un patois valaisan?

    Ca valait la peine de demander, non?

  • Fenrir, vous avez raison et ça valait bien la peine de demander et de nous apporter vos connaissances. C’est bien « valaisan » à la place de valaisien.

  • Il suffit de voir l’étymologie du mot crétin pour savoir ce qu’il signifie: étymologiquement crétin vient du latin cretinus qui signifie tout simplement infantile. Ce n’est pas plus compliqué!

  • Faux, cretinus n’existe que pour toi Toquebriand, infantile en latin c’est puerilis, le mot crétin vient bien du latin, plus exactement de cristianus qui signifie chrétien !
    Autrefois en Europe, les personnes atteintes de crétinisme figuraient parmi les créatures les plus pitoyables que l’on puisse rencontrer. Ils étaient si méprisés que les religieux rabâchaient à leurs ouailles que ces pauvres gens étaient eux-aussi, malgré tout, des chrétiens, ce qui, par déformation, a abouti au nom actuel de crétins.
    Les fameux « crétins des Alpes » n’appartiennent pas à la légende. La Suisse, jusqu’au début du siècle, était accablée par ce fléau. Comme la plupart des régions montagneuses, les vallées suisses possèdent en effet des sols lessivés par les glaciers et donc très pauvres en iode, un élément minéral indispensable à l’organisme. L’iode agit sur la thyroïde, une glande située au niveau de la gorge et qui joue un rôle très important par la sécrétion d’hormones indispensables à la croissance et au développement du cerveau. Le manque d’iode se traduit par un gonflement de cette glande, le goitre. Il est également responsable du retard scolaire de certains enfants, il entraîne des complications chez les femmes enceintes et parfois des fausses-couches ou même des morts-nés. C’est dans les cas très graves de carence en iode que les femmes peuvent donner naissance à des enfants anormaux, atteints de crétinisme.

    http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F22716.php

  • Bonjour,

    En effet, l’étymologie la plus couramment admise est bien celle du mot valaisan crétin, pour chrétien (au sens d’innocent). Le Grand Robert, entre autres, va dans ce sens.
    Mais le grand Littré faisait une remarque qui me semble digne d’attention. Il note que ce mot est récent et n’apparaît dans aucun dictionnaire avant 1835. Il suggère donc une autre piste :
    « …il faut le tirer de l’allemand Kreidling, crétin, dérivé de Kreide, craie … à cause de la couleur blanchâtre de la peau des crétins. » Les crétins étant ici pris dans le sens d’atteints de crétinisme, l’insuffisance thyroïdienne dont Daria a parlé.

    La question reste peut-être ouverte, à moins que les deux possibilités aient eu leur propre influence.

    Jacques

  • L’iode est contenue dans les produits de la mer, et dans le sel (de mer, évidemment).
    Vous pouvez aujourd’hui acheter du sel dans n’importe quel supermarché, ou en trouver sur la table de n’importe quelle gargote, mais n’oublions pas que le sel avait autrefois une importance telle qu’il était un enjeu politique majeur, faisait l’objet de taxes assez élevées (cette taxe s’appelait la gabelle et ceux qui la prélevaient étaient les gabelous) et qu’il était, ce sel, particulièrement recherché pour tout un tas de raisons.
    Outre que l’iode, comme l’a dit ce billet, préservait du crétinisme, le sel avait aussi l’avantage de permettre la conservation de beaucoup d’aliments (viande, poisson…). Pouvoir conserver les aliments plusieurs jours permettait de les vendre loin de leur région d’origine et donc de développer le commerce.
    Sachez, petits jeunots, qu’en ces temps reculés, les frigos n’existaient pas, et les surgelés non plus.
    Le sel avait également l’avantage (il l’a toujours, d’ailleurs) de ralentir la déshydratation : avantage non négligeable à une époque où l’eau ne sortait pas des robinets (et où il n’y avait pas de robinets).

  • qui ne sait pas la langue arabe et syriaque ne peut comprendre le sens reel de mot cretin . le mot cretin s attache a un maladie rend l homme nain ممسوخ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.