Mimosa, le retour !

Un des premiers articles que j’ai publié sur ce blog, fut consacré au mimosa. Vous pouvez le lire ici. Mais à l’époque (presque 3 ans déjà), je n’avais pas évoqué une particularité dont je connaissais néanmoins l’existence : Le mimosa est la seule fleur qui est vendue au poids. Intriguant non ? Ainsi, je vois un peu cet article comme une bouteille à la mer, parce que, j’ai eu beau chercher (et je cherche encore) dans des ouvrages papier et dans les tréfonds du net, impossible de trouver ne serait-ce qu’un semblant d’explication. Alors, pour une fois, c’est moi qui vous sollicite pour éclairer ma lanterne. On parie que certain(e)s d’entre vous vont parfaire ma culture ? 🙂

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

12 commentaires

Laisser un commentaire
  • Apparemment, le mimosa serait vendu au poids en raison de la différence de floraison de chaque rameau, certains peuvent être extrêmement fleuris et d’autres peu. Ce qui ne serait pas le cas pour des fleurs « ordinaires » vendu chez le fleuriste, où une tige n’a qu’une fleur.
    Enfin, c’est la conclusion que j’ai tiré de quelques recherches… Quand on tape « mimosa coupé vendu au poids » sur un certain moteur de recherche très connu, on tombe sur un lien pdf vers le site fleursnews.net, dont les descriptions donnent un élément de réponse, mais qui n’est malheureusement consultable que par des fleuristes agréés. Donc voilà ma théorie 🙂

  • Merci à toi Emma, cela fait avancer le débat. Mais c’est vrai que je n’ai jamais rien trouvé de « définitif » sur le sujet 🙁

  • Peut-etre, mais ce n’est que par ma logique terriblement folle que je le deduis: Les fleurs plutot nombreuses par rameau pouvaient se vendre a l’unite’, ou alors pour une plus grande duree le rameau entier (avec ses fleurs aussi )… mais alors ni le client ni le vendeurs ne pouvaient juger de la formule la plus interessante … Voila donc pourquoi le prix au poid !

  • Je serais tres reconnaissant si un moderateur genereux pouvait supprimer ce commentaire que vous lisez et celui publie a 20h:37 …qui commence par une horreur de faute de frappe dira-t-on :(Peu etre)

  • Règlement (CEE) no 316/68 du Conseil
    du 12 mars 1968
    fixant des normes de qualité pour les fleurs coupées fraîches et les feuillages frais
    .
    ANNEXE I A
    ————————————————–
    NORMES COMMUNES DE QUALITÉ POUR LES FLEURS COUPÉES FRAICHES
    ANNEX I A
    DISPOSITIONS PARTICULIÈRES POUR LE MIMOSA
    .

    Le mimosa doit répondre au moins aux critères qualitatifs de la catégorie I.
    Cependant, pour ce genre, la notion de rigidité n’est pas à prendre en considération pour les extrémités supérieures des tiges florales. La base des rameaux ne doit pas être trop ligneuse.
    Le mimosa doit, en outre, présenter les critères qualitatifs suivants:
    – rameau bien fourni de fleurs;
    – tige non épointée. Toutefois, sont admises des tiges épointées dont la coupe supérieure présente un diamètre inférieur à 2 mm.
    Le mimosa peut être présenté soit épanoui, soit non épanoui.
    Pour le mimosa épanoui, la floraison doit être normale compte tenu de la variété, le nombre de glomérules verts, non encore épanouis, ne devant pas excéder:
    – 60 % pour le Floribunda,
    – 20 % pour les autres espèces et variétés.
    En outre, les glomérules épanouis doivent être de couleur franche, non tachés, bien fixés à l’inflorescence.
    Pour le mimosa non épanoui, 80 % des glomérules doivent être jaunes (légèrement ouverts).
    Présentation
    Les branches de mimosa doivent être litées en couche ou présentées en bottes de:
    – 150, 250 et multiples de 250 grammes.
    Le mimosa non épanoui doit être conditionné sous sachet de polyéthylène ou constitué d’une matière similaire.
    Chaque unité de présentation, même offerte en vrac, doit être de composition homogène et ne contenir que des branches de même espèce et de même variété.
    Marquage
    Outre l’identification de l’emballeur ou de l’expéditeur apposée sur chaque colis, le marquage doit comporter les mentions suivantes:
    – le genre: mimosa,
    – l’espèce ou la variété (cultivar),
    – l’expression « épanoui » ou « non épanoui »,
    – le cas échéant, la dénomination « boutonnière » ou une mention équivalente,
    – le poids net total ou le nombre de bouquets et leur poids unitaire.

  • @ Pierre : Merci beaucoup, même si ton commentaire ne répond pas vraiment à l’origine du « pourquoi ? » 🙂

  • @Mycroft, merci, je n’avais pas vu desolée ^^’
    Sinon, si le fleuriste sur ma route est ouvert aujourd’hui (ce qui serait assez miraculeux), j’irai lui demander 🙂

  • j’ai contacté Mr Franck Prost pour lui poser cette question.

    D’après lui les mimosistes auraient pensé au poids en raison de la pousse irrégulières des branches fleuries.

    Ainsi ils ont préféré vendre 150/200g de mimosa plutôt que des branches irrégulières…

    Alors dans ce cas pourquoi ne pas les catégorifier ?!? Gain de temps peut être…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.