Jour de Mai, Jour de Mai, Jour de Mai !

« Qu’est-ce qu’il dit lui, on est en septembre ! ». Du calme, du calme les amis, je vous éclaire derechef :

La radio militaire a véritablement pris son envol (si j’ose dire) presque en même temps que l’aviation, elle aussi  militaire, c’est à dire pendant la première guerre mondiale et plus précisément dans les années 1917-1918.  La langue française était alors d’usage pour les communications. Ainsi lorsque nos potes mangeurs de sauce à la menthe (nos alliés britanniques) se trouvaient dans une situation scabreuse dans leurs aéroplanes, ceux-ci, avec la politesse toute britannique qui leur est propre, mettaient 3 plombes à demander un coup de main : « Allo ! Je vous prie de bien vouloir m’excuser, peut-être même êtes-vous en train de prendre le thé, mais sans vouloir vous offenser, me feriez-vous l’honneur de bien vouloir prendre en compte le fait que mon appareil est actuellement en proie aux flammes et que je vous serais extrêmement redevable d’envisager un instant… ». Il avait le temps de cramer 15 fois l’engin !

Alors, dans une réflexion de bon aloi, les deux états-majors (british et french) décidèrent que les pilotes de langue anglaise utiliseraient désormais le terme Mayday pour signifier une situation de détresse à la radio. Mayday, qui n’est ni plus ni moins que la prononciation à l’anglaise des deux derniers termes de la phrase française « Venez m’aider ! »

Par la suite, cette expression fut validée en 1927 lors de la Convention Internationale du Radio-Télégraphe à Washington et appliquée dès 1929 dans le monde entier. Depuis, on sait que si un avion ou un bateau envoie 3 Mayday successifs, c’est qu’il est certainement dans une belle mouïse ! Rien à voir avec le mois de mai donc. 😉

A propos de l'auteur

Avatar
Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

8 commentaires

Laisser un commentaire
  • Dans le même genre (et pour les mêmes raisons), on a PAN PAN (« panne panne »)répété 3 fois qui constitue le signal d’urgence alors que MAY DAY est le signal de détresse qui signale un danger de mort immédiat.
    Au niveaux du dessous on a SECURITAY (sécurité) qui est utilisé pour annoncer les danger.

    Les standard de communication radio aéronautique ajoutent:
    MAY DEE CALL pour une demande d’aide médical
    et pour l’utilisation des freqence radio
    SEELONCE : silence (reverse au message de d’urgence)
    SEELONCE FEE NEE : silence fini
    PRUDONCE : prudence (usage restreint de la fréquence)

  • J’ai découvert ce site aujourd’hui même (je me suis empressée de m’inscrire bien sûr) je parcours quelques pages et je tombe sur cette information…
    Un grand merci car au hasard de nombreuses réflexions inutiles, il y avait souvent un moment où je me posais la question mais je n’osais jamais demander (je ne cherchais jamais la réponse non plus d’ailleurs)
    Merci encore…je me sens moins bête tout d’un coup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.