Hein ‽

exclarrogatifVous la connaissez bien vous, rédacteurs, créateurs de fictions, générateurs d’articles, pères de nouvelles, rapporteurs de l’Histoire, cette envie irrépressible de clore certaines de vos phrases par un point d’interrogation et  d’exclamation (et vice versa). Oui, vouloir exprimer de concert la surprise et le questionnement est bien humain. Et bien, il est là, sauveur de vos écrits, zélateur de vos sentiments profonds, tapi sous la touche tréma (¨) de la police Wingdings 2 de Microsoft Office, j’ai nommé : Le point exclarrogatif  ‽

Pas vraiment encore entré dans les moeurs, le point exclarrogatif est un jeune homme puisque ce n’est seulement qu’en 1962 qu’un certain Monsieur Martin Speckter, publiciste américain de son état, imagina ce signe pour donner plus d’impact à ses créations. Révélé (le ‽)  au public dans un article publié dans le magazine TYPEtalks, il prend pour nom anglais « interrobang ». Dès 1966 ce signe de ponctuation est inclus dans la police de caractère Americana. Deux ans plus tard, le fabricant Remington l’intègre même à ses machines à écrire. Bien que populaire dans les journaux et les magazines américains de la fin des sixties, le point exclarrogatif n’a pourtant jamais vraiment trouvé sa place au sein des signes de ponctuation standards. Pourtant, il semblerait que la jeunesse d’aujourd’hui cherche à se l’approprier pour en faire un clone du désormais hyper célèbre (même en français) What The Fuck : WTF. Mais un accès direct quasi inexistant à ce signe l’empêche d’accéder à la notoriété.

Au final, il est peu intégré au panel des polices de caractères. On notera le Wingdings 2 évoqué plus haut,  le Lucida Sans Unicode, le Calibri et l’Arial Unicode MS.

Enfin, si vous tenez à le faire apparaitre d’une manière rapide dans vos documents (chez Microsoft), il faut maintenir la touche Alt enfoncée et taper 8253 ? Ah bon, vous ne le saviez pas

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.