Comment mettre le couvert ?

Cette question vous rappelle une corvée enfantine? … Surtout pour les familles nombreuses, à l’époque où on prend encore ses repas ensemble  à table,  et qu’il faut gagner son argent de poche…

  • Première règle : de principe : on met les couteaux à droite et les fourchettes à gauche ; en France on met les fourchettes « pointes en bas » (tournées vers la nappe) et le tranchant du couteau vers l’intérieur (du côté de l’assiette)

Mais comment se souvenir du côté?

J’ai trouvé un moyen mnémotechnique très simple : il suffit de connaître l’alphabet: l’initiale de «couteau» est un « C » ; dans l’alphabet le C est suivi du D, comme  DROITE; essayez avec « fourchette », ça fonctionne aussi 🙂  F ===> G(auche);  miraculeux et fastoche , hein !

  • Seconde règle : (et pas « deuxième ») : technique des « professionnels » ===> au lieu de mettre les couteaux, puis les fourchettes, vous prenez une bonne quantité de fourchettes dans votre mains gauche, autant de couteaux dans votre main droite que vous pouvez et vous les posez en même temps dans un seul mouvement de part et d’autre des assiettes  préalablement mises en place. Cela permet un travail rapide, efficace surtout si vous préparez un banquet !

Bon appétit !

Maintenant, si vous devez « vous mettre à table » ou « remettre le couvert », allez sur les forums et blogs spécialisés dans ces matières , vous ne trouverez pas la réponse  ici mais sans doute là http://www.expressio.fr/recherche.php

Quelques liens complémentaires sur l’origine du mot « couvert » et les détails pour approfondir

Photo : Davidan

A propos de l'auteur

celek

27 commentaires

Laisser un commentaire
  • PS :Quand une liste comporte au moins un « troisièmement » on dit « deuxième »; quand elle s’arrête à deux, on dit « seconde » (comme la sous division de la minute)…Mais pourquoi a-t-on tendance à prononcer « seGonde » ?
    et pourquoi prononce-t-on «vraisemblance» comme s’il y avait 2 « s » alors qu’avec un seul, on devrait prononcer « vraiZemblance »? Il reste bien des mystères !

  • Et pourquoi femme se prononce fAme. En fait y’a plein de mots comme ça ! J’avais tenté d’écrire un billet sur femme, puis finalement j’ai abandonné, faute d’avoir trouvé suffisament d’infos fiables.

  • Il aurait été apprécié que le sens de la petite cuillère soit précisée (vers à gauche il me semble) ainsi que le côté de la grande cuillère (à droite du couteau), ce qui aurait transformé la seconde règle en deuxième.
    Note: la première règle fonctionne aussi avec Cuillère 🙂

  • J’ai un moyen mémo-technique plus facile :
    Quand on utilise le couteau et la fourchette et qu’on est droitier (car le monde est fait pour les droitiers), on a le couteau dans la main droite et la fourchette dans la main gauche. Logique, non?

    Donc naturellement, le couteau doit être à droite et la fourchette à gauche pour les prendre facilement et pas avoir à s’emmêler les mains…

  • La règle est simple: comme on en a besoin pour manger.
    On mange avec la fourchette en main gauche et le couteau en main droite.
    Quand il y a plusieurs type de couverts, on les dispose dans l’ordre où on a besoin dans le repas, de l’extérieur vers l’intérieur. c’est pour cela que la grande cuillère, utilisé pour la soupe donc avant, est à droite du couteau. La petite cuillère et le couteau a fromage sont pris avec la main droite, leurs manches sont donc tournés vers la droite.

  • Je dois préciser que 10%(?) des humains sont gauchers; ces derniers ont bien des soucis [pour écrire, ouvrir les portes etc…et je parle pas de l’anse de la tasse :-))]
    mais il me semble (à vérifier) qu’ils ont un avantage qui contredit certains commentateurs ci-dessus : en effet quand un droitier n’utilise que sa fourchette, il la change de main et la prend avec sa main droite; les gauchers, eux, restent dans la position initiale (fourchette dans la main gauche) et se contentent de poser le couteau à sa place, à droite…

  • @alphee et Cosmo: certes, sauf quand on est gaucher. Ou quand on a du mal à savoir avec quelle main on prend la fourchette…
    @celek: pour écrire, c’est effectivement un peu galère, mais nous, gauchers, nous rattrapons avec l’époque de l’informatique, où nous pouvons utiliser la souris (main droite) et simultanément tenir un stylo (main gauche) pour prendre des notes 🙂
    Par contre pour le coup de la fourchette… J’utilise mon couteau avec la main gauche, donc j’ai la fourchette à la main droite quand je tiens un couteau, mais à la main gauche sinon. Même « problème » que pour les droitiers.

    Pour ouvrir les portes, je ne comprends pas.

    Autre chose qui est pénible quand on est gaucher, pour rester sur le même thème: le couteau à poisson ! Celui-ci est vraiment réservé aux droitiers…

  • @Eusebe :
    – moi je reste gaucher en permanence, avec la main qui a le « travail » le plus délicat et précis à effectuer : bien piquer et porter la nourriture à la bouche;

    – pour les portes, en général la clenche se prend avec la main droite qui n’est pas notre main « préférée »…et on ne peut faire autrement

    Les couteaux à poisson, oui, mais le pire ce sont les paire de ciseaux qui sont préformées pour la forme de la main

  • Pour ajouter mon grain de sel, il existe aussi les faux-gauchers (ou encore gauchers contrariés), comme moi : des gens qui écrivent de la main droite, mais porte la montre à droite, prenne la fourchette à droite et le couteau à gauche, …

  • Pour le terme « gaucher contrarié », je crois ne l’avoir entendu que de la bouche de mon père, et il aurait tendance à inventer des expressions. Méfiance, donc. :-p

  • @Kae, @Alphée : l’expression « gaucher contrarié » est tout à fait courante; moi-même je suis un gaucher non contrarié, ce qui était une pratique rare à l’époque de mon enfance où on forçait les enfants à la « bonne habitude  » d’être droitier : j’avais des parents « modernes et tolérants » 🙂 Il n’y a que pour tricoter (je suis un homme) que des grandes tantes m’ont appris à le faire comme si j’étais droitier; ça ne m’a servi qu’une fois à gagner une épreuve dans un rallye routier 🙂

  • J’ai l’impression que les lecteurs de culture-generale dépassent la statistique de 10% de gauchers ; j’en suis un aussi 🙂

  • @Eusebe : étant minoritaires, les gauchers doivent faire l’effort de «s’adapter» et donc développent leur intelligence et leur curiosité?

  • Moi je suis droitier !
    Bon on s’en moque, mais par pure fainéantise, je ne passe pas mon couteau dans ma main droite, ce qui avait le don d’enrager ma mère qui avait pour détracteur mon père qui lui était gaucher et qui coupait de sa main gauche… Le débat à duré plusieurs années, mais j’ai enfin le droit de manger, je veux dire couper, de la main qu’il me plaît.

    Cela dit, pour l’histoire des dents de la fourchette, le but c’est de montrer les armoiries, donc ça dépend des couverts, le fait qu’on y associe une location, là France par exemple, c’est du au fait que les artisanats faisaient de telle façon que l’armoiries ce trouvait au dos (oui au « dos ») de la fourchette.

  • Avant de donner des leçons de savoir-vivre du genre : « fourchette pointes vers la nappe », mieux vaut se garder de lancer un « bon appétit ! ». La chute est catastrophique.

  • Je me demande si « ASTI » (commentaire précédent) n’a pas des problèmes de digestion avec aigreur d’estomac ? 😉

  • Non, je comprend Asti.
    On avait fait des recherches sur le savoir-vivre pour écrire une pièce de théâtre au lycée, et on avait appris que ‘Bon appétit’ signifiait « bonne digestion », « bon transit intestinal ». Pas très ragoûtant donc pour être poli ! Mais la langue française à bien des mystères !!

  • @Lizou: Tout comme le « ça va ? » serait hérité d’une tradition consistant à demander comment son interlocuteur va à la selle, rapport aux maladies fréquentes et souvent graves de l’époque qui entraînaient diarrhées et autres joyeusetés.
    (information non validée ; si quelqu’un peut en apporter la preuve ou la réfuter, ça m’intéresse)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.