A ceux qui aiment les bits

Gigabytes? Gigaoctets? Gigabits? on utilise généralement indifféremment ces trois termes pour parler de la capacité de stockage de nos supports informatiques. Le Petit Robert relève que la synonymie entre byte et octet est abusive. Quelle est donc différence entre ces terminologies?
Le mot « bit » vient de l’anglais binary digit, qui signifie « chiffre binaire ». Il s’agit de la plus petite unité de mesure de stockage, soit le poids d’un chiffre binaire. (son abréviation est un b)

L’octet, si nous reprenons nos vieux cours de latin, est un ensemble constitué de 8 unités élémentaires, soit de 8 bits. (son abréviation est un o)

Le byte est, pour sa part, un ensemble de bits. Le nombre de bits contenus dans un byte est variable. On peut mettre autant de bits que l’on veut dans un byte. Les premiers ordinateurs fonctionnaient avec des architectures à 6,7,8,9 bits. C’est à dire que leur plus petite unité adressable contenait respectivement 6,7,8 et 9 bits. Aujourd’hui, les tailles de mot les plus courantes sont de 8, 16, 32 et 64 bits. (son abréviation est un B).

Voila donc largement de quoi briller la prochaine fois que vous irez acheter un dique dur externe 🙂 .

A propos de l'auteur

commandant

11 commentaires

Laisser un commentaire
  • On peut aussi préciser qu’un Gigaoctets contient 1024*1024*1024 octets.

    1024 Octects = 1 ko
    1024 ko = 1 Mo
    1024 Mo = 1 Go
    1024 Go = 1 To

    🙂

  • anciennement,
    1 024 Octects = 1 ko
    après normalisation Commission électrotechnique internationale en 1998 :
    1 kibioctet (Kio) = 2^10 octets = 1 024 octets
    1 kilooctet (ko) = 103 octets = 1 000 octets

    cf wikipedia « octet »

  • Il est aussi nécessaire de préciser que le bit ne peut porter que 2 valeurs : 0 ou 1. C’est l’ensemble des bits composant 1 octet qui permet de coder un caractère, selon une « norme » définie.
    Ainsi, le caractère « A », selon la norme « UTF-8 », est codé « 01000001 », correspondant à une suite de 8 bits…
    Voilà…

  • Sauf que du point de vue d’un programmeur PC actuel un byte reste à 8 bits, et on a ensuite des groupes de bits faisant plusieurs bytes : word, doubleword, …
    Certains de ces groupes dépendent de l’architecture ou du langage (comme l’integer, de deux à quatre bytes en général).

    Donc dans ce contexte, un byte équivaut bien à un octet.

  • bonjour et d’abord bravo pour ce blog renseigné et instructif.

    je voulais savoir la quantité de mémoire que pouvait stocker un dique dur externe ; à quelques Kilo-Rivers près bien sûr 😉

    encore bravo.

  • J’ai acheté un ordinateur chez Packard Bell et je leur envoyé une recommandé pour savoire pourquoi dans la publicité il marque 500 Go et de que vous rentré dans les proprieté du HDD,l’ordinateur vous marque: capacité 491 511 394 304 octets 457 Go? Est normal? Merci pour l’eventuelle reponse.

  • ongtemps l’informatique s’est singularisée par l’utilisation de différentes valeurs pour les unités du système international. Ainsi beaucoup d’informaticiens ont appris que 1 kilo-octet valait 1024 octets. Or, depuis décembre 1998, l’organisme international IEC (International Electrotechnical Commission) a statué sur la question afin de mettre en accord les unités informatiques (en base 2) avec le système internationnal (en base 10). (http://physics.nist.gov/cuu/Units/binary.html).

    Voici donc les unités standardisées :
    – Un kilo-octet (Ko ou KB) = 10^3 octets = 1000 octets
    – Un méga-octet (Mo ou MB) = 10^6 octets = 1000 Ko = 1 000 000 octets
    – Un giga-octet (Go ou GB) = 10^9 octets = 1000 Mo = 1 000 000 000 octets
    – Un tera-octet (To ou TB) = 10^12 octets = 1000 Go = 1 000 000 000 000 octets
    Paru dans l’IEC International Standard IEC 60027-2 en Janvier 1999 et révisé dans l’IEC International Standard IEC 60027-2, Second edition, Letter symbols to be used in electrical technology – Part 2: Telecommunications and electronics publié en Novembre 2000.

    Pour information :

    Attention ! De nombreux logiciels (parfois même certains systèmes d’exploitation) utilisent toujours la notation antérieure à 1998 pour laquelle :
    – Un kilo-octet (Ko) = 2^10 octets = 1024 octets = Un Kibibyte (KiB)
    – Un méga-octet (Mo) = 2^20 octets = 1024 Ko = 1 048 576 octets = Un Mebibyte (MiB)
    – Un giga-octet (Go) = 2^30 octets = 1024 Mo = 1 073 741 824 octets = Un Gibibyte (GiB)
    – Un tera-octet (To) = 2^40 octets = 1024 Go = 1 099 511 627 776 octets = Un Tebibyte (TiB)

    Kibibyte, mebibyte, gibibyte et tebibyte sont de nouvelles unités qui signifient kilobinary, megabinary, gigabinary et terabinary. Elles ont également été introduites par l’IEC pour éviter les confusions. A l’heure actuelle, ces termes sont relativement peu utilisés.

    Il est également utile de noter que la communauté internationale dans son ensemble utilise préférentiellement le nom de « byte » plutôt que le terme « octet » purement francophone. Cela donne les notations suivantes pour kilobyte, mégabyte, gigabyte et terabyte : KB, MB, GB, TB (Majusules importantes !)

    Pour répondre plus précisément à Bruno :
    500Go sont bien 500Go (comme tous les vendeurs de disques durs) or les 457Go que vous annoncez sont 457GibiOctects.
    Pour retrouver cette valeur : 500Go – formatage ? = 491Go / 1,024 (pour les Giga) / 1,024 (pour les Mega) / 1,024 (pour les Kilo) = 457GibiOctets
    Donc pour moi c’est normal

  • Effectivement,

    1ko = 1000 octets
    1kio = 1024 octets

    Cette différence de 2,4% est faible.
    Mais elle augmente vite (7% au niveau du Gio, et 10% au niveau du Tera-octet (= 1000Go).

    Pour (2^10)^30 octets : l’érreur est de 104%.

  • « dique dur externe » <= "disque dur externe" voyons ! Comment finir en beauté avec une faute qui pique autant l'oeil ? :p
    Super article en passant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.