La personne la plus intelligente au monde

Après que l’un de mes copains m’ait demandé qui était la personne la plus intelligente au monde, il m’a semblé bon de clore le débat une bonne fois pour toute. L’intelligence ne se mesure pas ! Le QI que l’on mesure n’évalue que quelques capacités de notre intellect (le plus souvent, notre intelligence logico-mathématique ou la capacité de représentation spatiale, alors qu’il en existe d’autres).

Si on considère, l’intelligence mathématique, les prétendants sont nombreux, de Einstein à De Vinci, en passant par Galois, Riemann (et Kae se fera une joie de nous établir un classement 😉 ). Par contre, si on prend en compte l’intelligence verbale, on passe par Shakespeare, Goethe, Hugo (Cette fois-ci, j’appelle Billx 🙂 ).

Bon, jusque là, que des célébrités, mais vu que le QI est une notion relativement récente, aucun des génies ci-dessus n’a du (ou pu) y accorder une quelconque importance.

Alors, en terme de QI, c’est qui le plus fort ? Hé bien, pour une fois, ce ne sont pas les Verts ^^ , c’est une personne inconnue chez nous et ultra-célèbre en Amérique, et chers messieurs….c’est une femme !! Je laisse le soin aux commentaires de se charger de la gue-guerre machistes-féministes, pour évoquer cette dame, Marilyn Vos Savant, qui a eu un parcours assez impressionnant, avec un score au test de QI de 164+, le score max pour un adulte, à l’âge de 10 ans seulement (!), ce qui, extrapolé par les psychologues, a donné un QI de 228. Par ailleurs, elle exerce le métier de journaliste, et a traité dans sa chronique de nombreux problèmes, celui qui a suscité le plus de réactions étant le problème de Monty Hall, du nom d’un présentateur télé.

Enfin messieurs, si vos compagnes lisent cet article, dites-leurs que le QI ne mesure que quelques capacités, pas vos compétences au barbecue ou au bowling (ce qui demeure primordial devant le reste).


A propos de l'auteur

Avatar
Mycroft

Mycroft est le frère du célèbre détective Sherlock Holmes. C'est une sorte de "culturegénéralivore", qui prend tout ce qu'on lui propose, même si les sciences et la technologie restent son domaine de prédilection.
Son péché mignon sont quand même les informations qui ne servent à rien, du style, le mot le plus connu au monde est "OK", le second est "Coca-Cola" :)

18 commentaires

Laisser un commentaire
  • De Vinci n’avait aucune habilité mathématique ou logique particulière. Certes, il savait appliquer des calculs relativement complexe, mais comme tous ingénieurs de son époque. Je rappelle qu’il n’était pas scientifique, dans le sens où ses travaux n’apportaient rien à la Science. Par contre, c’était indiscutablement un ingénieur ingénieux qui a contribué aux avancés techniques.

    Par contre, c’est une honte que tu n’aies pas cité au moins Gauss, le « prince des Mathématiques », sans doute le meilleur mathématicien que cette planète ait connu. Et Galois avec un seul « l » ^^.

    Pour le QI, j’avais lu quelque part qu’il s’agissait d’un test visant à établir un quotient entre son âge mental et un âge mental moyen. Ce test, déjà très discutable, ne s’applique donc qu’aux enfants et n’a aucune raison d’être pour les adultes. Un livre dissertant sur l’intelligence et que je n’aie pas encore eu le temps de lire complètement est « QI: The Quest for Intelligence » de Kevin Warwick, le professeur « fou » de l’Université de Reading en Angleterre qui s’était légèrement « cybernétisé ». Ça vaut ce que ça vaut, mais c’est déjà une lecture de point d’entrée dans ce sujet.

  • Aucune habilité mathématique ou logique, je trouve ça un peu fort. Il a quand même été un des génies de le Renaissance, mais j’avoue que j’ai pensé à lui à cause de ses travaux, et de sa contribution dans tous les domaines, pas seulement l’ingénierie (Et aussi parcqu’il est plus connu que d’autres, comme Hilbert ou Gödel)

    Par contre, Gauss, tu fais bien d’en parler, je vais te laisser nous raconter son « tour de magie scolaire » :).

    Enfin, pour moi, le QI n’est en rien une référence, et je le développerait dans un article ultérieur, à propos de cette théorie sur l’intelligence, comme quoi il y en aurait 8 parts,etc,…mais on verra ça plus tard ^^.

    Dans la catégorie « Livres douteux », il y a « The Bell Curve » de R.J. Hernnstein, dans lequel il dit que les Blancs possèdent un QI supérieur aux Noirs. Bref, un énorme ramassis de bêtises qui a provoqué un tollé a l’époque (et qui a eut le malheur d’utiliser comme titre, la courbe de Gauss).

    PS : Merci pour GaLois 😉

  • J’avoue que j’ai un peu de mal avec cette notion de QI que je trouve très subjective. On peut être très brillant dans un domaine pointu et un « gland » total sur des sujets accessibles à tous.
    Je me souviens d’un prof de philo qui, pour voir, avait fait le test. Il avait réalisé … 32 ! Il n’en revenait pas, cela le minait vraiment quand il nous en parlait. Comme quoi, il faut être très prudent avec ces tests.
    Pour répondre à l’auteur, on peut aussi citer Voltaire (170), Dickens (145) ou Georges Sand (150).
    Mais on sait que le test fut mis au point au USA pendant la première guerre mondiale. Donc, pour le calcul concernant Voltaire et Dickens (et beaucoup d’autres écrivains morts), on a utilisé une méthode de 1926 crée par une psychologue permettant de calculer leurs QI par rapport à leurs écrits… Mouais, prudence donc…
    Et merci à Mycroft d’animer le blog, un peu calme ces temps-ci… (méa culpa)

  • Attention, j’ai dit « aucune habilité mathématique ou logique particulière » ; ce dernier mot a son importance. Par rapport à un ingénieur de l’époque, De Vinci n’était pas plus habile en mathématiques, physique ou logique. Par contre, on ne peux nier son génie résidant surtout dans le fait d’avoir exceller dans des domaines si divers : ingénierie, architecture, peinture, sculpture, …

    Et je ne connais pas le tour de magie scolaire de Gauss. C’est donc à toi de nous en parler. ^_^

  • C’est peut-être le seul truc que j’apprendrais jamais à Kae en maths (enfin, en « maths » xD).
    Selon cette anecdote, à l’époque où Gauss était encore a l’école, le professeur voulu occuper les élèves agités, en leur demandant le calculer la somme des entiers de 1 à 100. Là où les autres élèves calculèrent la somme effective (1+2+3….), Gauss remarqua qu’en additionnant les termes extrêmes, on arrivait au même résultat : 1+100 = 2+99 = 101. Ainsi donc, par une simple multiplication, il trouva le résultat en quelques secondes : 50*101 = 5050. Inutile de vous décrire la tête du prof. Si jeune, et déjà un génie…

    >Bastien : Je vais essayer de trouver un truc potable à t’envoyer 🙂

  • Après que l’un de mes copains m’A demandé….

    En effet la locution « après que » est suivie de l’indicatif, puisqu’elle indique qu’un fait s’est produit antérieurement.

    A ce détail près, notule intéressante.

  • On ne le répetera jamais assez, ceux qui réussissent le plus ne sont pas les plus doués en QI, mais en QE. Confirmé par le président de l’insead

  • j’ai découvert ce site que je trouve plutot intéressant et je suis tombé sur cette article sur le QI je remarque que vous avez omis de parlait des problémes qu’implique d’avoir un QI élevé (dysgraphie et autre trouble) meme si c’est pas trés intéressant et que l’article comencent a daté je voulais juste ramené ma fraise 8)
    voila

  • Pour le QE, je ne savais absolument pas ! =)
    En effet, pour info il correspond au Quotient Emotionnel qui permet de dominer ses propres sentiments et gérer ses relations avec les autres.
    Voilà, bonne continuation 🙂

  • Marilyn Vos Savant comment elle peut avoir le QI le plus important
    en sachant que tu expliques qu’il y a plusieurs formes d’intelligence ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.