Vitesse de rotation d’un point sur la terre

Ce billet est en deux parties et permettra de connaitre la vitesse de rotation d’un point sur la Terre.

arctic_circle1La vitesse de rotation d’un point sur Terre est assez simple à calculer si l’on a la circonférence de la latitude de ce point. Cette vitesse correspond tout simplement à la distance parcouru en un jour.

La formule pour calculer la vitesse de rotation d’un point à la surface de la Terre est donc :

v = 2 * pi * cos(L) * R / t

  • R : Rayon de la Terre en km (6378)
  • L : Latitude du point en degré
  • t : Temps en jours
  • v : Vitesse en km / jour

Par exemple, à l’équateur (circonférence de 40074 km), la vitesse d’un point fixe est de 40074 km/jour soit 1669 km/h ou encore 464 m/s.

La vitesse d’un point des principales villes de France :

  • Lille : 295 m/s
  • Paris : 307 m/s
  • Starsbourg : 308 m/s
  • Nantes : 316 m/s
  • Lyon : 325 m/s
  • Bordeaux : 331m/s
  • Marseille : 338 m/s

L’avantage c’est que vu que la Terre tourne à vitesse constante, on ne sent pas du tout la vitesse.

A propos de l'auteur

Bastien

Je suis le créateur de ce site et j'essaie toujours d'écrire des articles sur des sujets qui peuvent toucher le plus grand nombre de lecteurs.

Je n'ai pas de domaine de prédilection, quand je me pose une question sur n'importe quel sujet, j'essaie de trouver la réponse et je la poste ici.

Même si malheureusement je me fais rare sur le site, je veille au grain et je reste à l'écoute de tous les visiteurs et commentateurs donc n'hésitez pas à m'écrire.

21 commentaires

Laisser un commentaire
  • Bonjour,

    si je peux me permettre… il y a une petite faute de frappe.

    « Par exemple, à l’équateur (circonférence de 40074 km), la vitesse d’un point fixe est de 40074 km/jour soit 1169 km/h ou encore 464 m/s. »

    Il s’agit de 1669km/h…

    Je continue mon petit tour sur ce blog qui a l’air bien sympa 🙂
    Bonne journée

  • hum, pourrais tu expliquer aussi clairement pourquoi la terre tourne au fait ? ou comment fonctionne la gravité ? ou encore si le temps et la distance sont des « constantes » ?

  • Remy > Je ne te promet rien pour le temps et la distance, c’est surement un peu trop quantique pour pouvoir être expliqué facilement. En revanche, pour la rotation de la terre, je devrais pouvoir sortir une explication claire oui.

  • question d’un super novice à un connaisseur.
    Pourquoi ne ressentons pas cette vitesse terre ce qui n’est pas le cas des satellites

  • du fait de la rotation de la Terre, les fleuves et les rivières coulent-ils tous dans la même direction? De l’est vers l’ouest ?

  • bonjour,
    je pense que tu as oublié une chose, le fait que la Terre tourne autour du soleil à une distance de 150 millions de km de celui ci
    Elle fait le tour du Soleil (2pi * 150 000 000 km) en 365j = 107.600 km/h soit environ 30.000 m/s
    Du coup, les 300 m/s lié à sa rotation sur elle même en deviennent presque négligables

    • Très juste remarque, mais toute vitesse est relative à un référentiel (référentiel galiléen), un point de vitesse zéro arbitrairement fixé pour l’étude, ici il est sous-entendu que c’est la vitesse de rotation par rapport au centre de la terre qui est calculée.
      Sinon on peut extrapoler encore et vu que le système solaire fait partie de la voie Lactée qui elle-même est en mouvement, on pourrait encore calculer différement cette vitesse de la terre en l’incluant dans un référenciel plus vaste encore.

  • à bientôt 70 ans, j’apprends encore
    c’est un émerveillement de lire vos commentaires
    allons, il n’y pas que des c… sur cette planète
    il y a des gens brillants !
    merci de me rendre plus intelligent et cultivé chaque jour !

  • Grâce à toi, je comprends comment il faut faire pour calculer la vitesse d’un point du globe. En quatre mots : TU ES LE MEILLEUR.

    Merci du fond du coeur.

  • Bonjour,
    quelqu’un peut m’expliquer puisque selon ce que vous dites que la terre tourne autour d’elle même, comment lorsqu’une personne saute elle tombe au même endroit. En sautant on quitte le repère fixe qui est la terre puis le repère de la terre devient mobile par rapport a nous puisqu’en sautant on est plus en contacte avec elle. En plus si à Marseille la vitesse d’un point est de 338 m/s donc on tombera pas sur le même endroit , n’est ce pas!
    Et si je prends un vole Paris New York aller retour j’arriverai très vite à New York par contre le retour sera très difficile puisqu’il y aura une course poursuite entre mon avion et la ville de Paris puisqu’un point sur cette ville a une vitesse de 307 m/s et mon avion a une vitesse de 800 km/h environ 223 m/s. J’attends vos explications.

  • @Curieux : Le défaut dans le raisonnement vient des conditions initiales au moment du changement de référentiel. En effet, lorsque je saute je ne suis plus en contact avec la Terre. On peut définir un nouveau référentiel centré sur moi. Cependant, ce référentiel, au moment où je saute c’est-à-dire au moment des conditions initiales, possède la même vitesse que le point de la Terre depuis lequel j’ai sauté. Le temps que je ralentisse par rapport à la Terre étant nettement supérieur à celui de mon saut, je tombe au même endroit (en gros, il faudrait que je reste en l’air trèèès longtemps avant de tomber à un endroit différent). En revanche, quand je prends de l’élan, je ne tombe pas au même endroit. Car au moment où je saute, mon corps possède la vitesse du point de la Terre duquel je saute ainsi que la vitesse de mon élan. Pour l’avion c’est pareil !
    Par ailleurs cela explique pourquoi, quand je lance une balle en l’air dans le train, c’est moi qui la récupère (et pas le voisin de derrière).
    J’espère avoir été assez clair dans ces explications mais s’il reste des doutes, n’hésite pas à en faire part !

  • Je pense être très nulle en science techniques XD, ça m’a pris 20 minutes de comprendre. Juste pour savoir si je peux corriger ça: à 15 ans, c’est irrémédiable? Sinon, c’est un article très intéressant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.