Tout sur Sophie !

girafeNon, vous n’avez pas lu « Tous sur Sophie ! », bande d’obsédés sexuels du zizi ! Allez, un petit article sans prise de tête, parce que c’est les vacances quand même (enfin, je vais attendre encore 1 mois pour ma part…).

Je vais donc vous expliquer vite fait la girafe. Pourquoi la girafe ? Ben, pourquoi pas. Et puis j’écris ce que je veux ! Plus sérieusement, c’est quand même un animal qui possède une anatomie qui interpelle, non ?

L’animal fait partie de l’ordre des ongulés ruminants et plus précisément giraffa camelopardalis. Camelopardalis ? Oui, car les grecs pensaient que la girafe résultait de l’accouplement d’un chameau et d’un léopard. La girafe est exclusivement africaine. On peut la rencontrer du Tchad jusqu’en Afrique du Sud. Le terme « girafe » vient de l’arabe zarāfa qui signifie « charmante ».

C’est l’animal terrestre le plus grand en hauteur. En moyenne 5,50 m et jusqu’à 5,80 m pour celles qui ont mangé beaucoup de soupe. Il faut dire que son cou apporte une partie non négligeable de sa grande taille. Un cou qui comme le notre comprend 7 vertèbres. Mais pas des vertèbres de guignol quand on sait qu’elles mesurent environ 40 cm. En terme de poids, les messieurs peuvent afficher jusqu’à 1500 kg. Les dames et les demoiselles, qui elles surveillent leur ligne, ne déclarent qu’une bonne tonne. Les deux appendices qu’elle arbore sur sa tête ne sont ni des cornes, ni des bois, mais des os. Ces deux ossicônes sont recouverts de peau. Grace à eux, il est facile de savoir si on a affaire à un mâle ou une femelle. En effet si les ossicônes des dames sont couverts d’une touffe de poils, ceux des gars en sont presque dépourvus. La raison ? Les combats entre mâles. Ah les garçons et la baston…

Ah l’instar de l’ours ou du chameau, la girafe court à l’amble, c’est à dire qu’elle lève ensemble les deux pieds du même coté. Tranquillement, elle court à  15 km/h mais avec un éléphant aux fesses, elle peut monter jusqu’à 55 km/h.


Quand la girafe met bas, elle ne se couche pas si bien que le girafon fait un base jump de 2 mètres et sans parachute. Merci le cadeau de bienvenue.

 

Il y en a un peu plus, je vous le mets quand même ?

  • Pour savoir si une femelle est en chaleur, le mâle goûte son urine. Bien content d’être humain sur ce coup moi.
  • La girafe se cure facilement les trous de nez grâce à sa langue de 50 cm.
  • C’est le seul animal mammifère terrestre qui ne baille pas (par politesse).
  • Contrairement à l’idée reçue, la girafe n’est pas muette puisqu’elle dispose de cordes vocales, mais elle n’émet quasiment jamais de sons.
  • Comme souvent, l’homme s’inspire de la nature. C’est ainsi que des phlébologues de la NASA ont copié le réseau sanguin complexe de l’animal pour réaliser les combinaisons anti-G des astronautes et des pilotes de chasse.

A plus !

A propos de l'auteur

Avatar
Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.