Le triangle des Bermudes

Quelle drôle de chose que ce mystérieux mystère ! Depuis 1950, le triangle des Bermudes est le sujet des fantasmes les plus fous ! Dans cette zone géographique délimitée par l’archipel des Bermudes au nord, Miami à l’ouest et San Jan à Porto Rico au sud-est, disparaîtraient de manière inexpliquée de nombreux avions et bateaux. Alors… on y croit ?

Le fameux triangle

Dès 1950 apparaissent des articles parlant de disparitions inexpliquées dans une vaste zone à l’est de la Floride En 1952, le mythe du triangle est popularisé par George X Sand qui rapporte l’histoire d’une escadrille de cinq chasseurs « volatilisée » le 5 décembre 1945 au large de la Floride. Mais la zone reste mal définie. C’est en 1964 que Vincent Gaddis, un journaliste américain, popularise dans un journal de science fiction le terme de triangle des Bermudes qui deviendra LA zone étrange.

On n’arrête pas de disparaitre !!!

Pourtant, bien avant les années 1950, le fait de ne pouvoir donner d’explication claire à un naufrage a permis d’alimenter diverses théories paranormales ou surnaturelles, même lorsqu’il n’avait pas lieu dans la zone du triangle.

Dans les années 1970, le mystère passionne et de nombreux livres et articles sont publiés permettant surtout d’épaissir le « brouillard » qui l’entoure. En 1974, le journaliste Howard Rosenberg affirme dans un article qu’environ 190 navires et 80 avions se seraient évanouis dans cette zone ! Sans compter les 8000 appels de détresse auxquels auraient répondu les garde-côtes américains. Des enquêtes et des contre-enquêtes sont menées, des auteurs parlent d’extraterrestres, de l’Atlantide, de distorsion spatio-temporelle et de champs magnétiques surnaturels. Les dernières hypothèses scientifiques feraient état d’émissions sous-marines de gigantesques bulles de méthane qui, modifiant la densité de l’eau ou de l’air, provoqueraient une perte de flottabilité des navires ou de portance des avions, les plongeant ainsi dans l’abîme ! Problème : les auteurs même de cette hypothèse reconnaissent qu’aucune preuve ne vient l’étayer.

Parallèlement, en 1975, un bibliothécaire américain nommé Lawrence David Kusche, après un gros travail de recherche à la source de tous les témoignages, publia un livre dans lequel il démontrait que les ouvrages et articles comportaient beaucoup d’inventions ou de spéculations.

Qu’en est-il des faits ?

Comme d’autres zones – non mystérieuses – du globe, on constate une légère diminution du champ magnétique terrestre dans le triangle des Bermudes. En revanche, il s’y déroulent des tempêtes parmi les plus violentes du globe. En 1975, la compagnie d’assurances Lloyds indiquait ne pas considérer le triangle des Bermudes plus dangereux qu’ailleurs, et en 2006, les très pragmatiques compagnies d’assurances n’ont pas jugé utile d’augmenter les primes pour les lignes navales ou aériennes traversant cette zone.

Alors ? Vous y croyez encore ? Ou sommes-nous plongés dans une autre légende urbaine?

A propos de l'auteur

A.Ccélère

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.