Camouflage Vasarely en finale de la coupe du monde 2018

Vous n’aimez pas le foot ? Vous aimez le foot ? Moi non plus, Moi aussi ! Mais quand les joueurs d’une équipe ressemblent à des œuvres d’art, j’avoue que cela me réconcilie avec le ballon rond ! Je vous arrête tout de suite, n’imaginez pas que je parle de nus avantageux et de muscles de footballeurs ruisselants visibles dans les calendriers ! Pas du tout, mon attention se porte bien plus haut…au niveau des maillots de l’équipe de football de la Croatie. Ces jeunes athlètes qui disputeront la finale de la coupe du monde 2018 contre les Français semblent tout droits sortis des tableaux de Vasarely.

Vasarely et la coupe du monde 2018 ?

Győző Vásárhelyi, dit Victor Vasarely, est un artiste plasticien d’origine hongroise, pionnier de l’art optique nommé aussi op art.

Le travail graphique de Vasarely s’appuie sur un modèle d’art abstrait géométrique. Les œuvres de l’artiste utilisent un nombre réduit de formes et de couleurs.

Zebra, une œuvre réalisée en 1939 est considérée comme la première œuvre née dans le genre op art. Vasarely va ensuite développer son art en s’exerçant sur différents supports (peinture, sculpture…), mais toujours dans une approche minimaliste.

Il a réalisé en plus de ses œuvres graphiques :

  • 25 vitraux de l’église œcuménique Saint-François d’Assise de Port-Grimaud dans le Var
  • Le Christ et Saint Pierre : œuvres exposées dans la crypte de la cathédrale d’Évry
  • Il a aussi réalisé le logotype de Renault utilisé entre 1972 et 1992.
  • La façade des studios RTL au 22 rue Bayard dans le 8e arrondissement de Paris, classée depuis monument historique.
  • Le maillot et les chaussettes de l’équipe de foot de la Croatie…Oups non, ce n’est pas possible, l’artiste est décédé en 1997.

Petit aperçu de ses talents, ci-dessous :

L’art de Vasarely n ‘est pas sans rappeler la technique de camouflage du razzle dazzle utilisé pendant la 1ère guerre mondiale.

Cette technique était utilisée pour assurer la protection des navires. Le camouflage est basé sur des motifs complexes fait d’enchevêtrement de lignes et de couleurs. Leur objectif est de briser la silhouette du bateau pour le rendre moins « visible » et donc moins exposé aux tirs d’artillerie et de torpilles.

Les adversaires sont mis en difficulté et ont du mal à estimer avec précision la position et le cap du navire. Reste maintenant à espérer que les maillots des Croates ne soient pas portés dans ce but. Faut-il craindre que  l’équipe de Croatie utilise ce camouflage pour tromper l’équipe de France et l’empêcher de tirer droit au but ?

Je regarderai sans doute le match de la finale 2018 de football avec un regard différent des amateurs de sport que vous êtes. J’ y verrai des petits chefs-d’oeuvre d’op art capables ( ou non ?) de battre l’équipe de France ! Que la meilleure équipe gagne et vivent les têtes de foot  !

Crédits photo : FORTEPAN / Ormos Imre Alapítvány

A propos de l'auteur

A.Ccélère
A.Ccélère

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.