Traditions du Nouvel an

Nous sommes presque à la mi-décembre. Bientôt le nouvel an et ses cotillons ! Comme tous les ans, cette période rime avec différentes traditions parfois séculaires.

Le réveillon de la Saint-Sylvestre :

C’est une soirée festive destinée généralement passé entre amis et permettant d’accueillir la nouvelle année en faisant la fête. Aux 12 coups de minuits ceux qui sont réunis dans un même lieu s’embrassent (sous le gui ou non) et se souhaitent tout ce qu’il y a de meilleur pour les jours à venir. Pourquoi s’appelle-t-il  « réveillon de la Saint-Sylvestre » ? Parce que le 31 décembre, le Saint fêté dans le calendrier grégorien se nomme Sylvestre ! Bonne fête !

Le gui

Dans les croyances celtes, le gui possédait des vertus particulières. On prétendait qu’il pouvait rendre fertiles les femmes, garantir de bonnes récoltes et on lui prêtait le pouvoir d’assurer le bonheur à ses détenteurs. Attention toutefois, n’embrassez pas à la légère sous le gui, surtout si vous êtes célibataire ;  cela signifie un mariage dans l’année !

Le houx quant à lui, avec son feuillage persistant et ses brillantes perles rouges est issu de la symbolique chrétienne. Réservé en général aux fêtes des Noël, il est aussi utilisé pour les décorations festives du Nouvel An !

Les cartes de vœux du Nouvel An

L’origine de la carte de vœux ne fait pas l’unanimité. Certains affirment qu’ elle était coutumière en Chine bien avant d’apparaître au Moyen Age en Europe. Les religieuses avaient pris l’habitude de peindre des cartes de vœux à la main et de les envoyer à leur famille. C’est vers 1860 que cette tradition se serait généralisée. Aujourd’hui, la carte de vœux en papier envoyée par la poste tend à disparaîtreau profit de l’ e-card.

Dans un prochain article, nous voyagerons à travers le monde pour savoir comment on y célèbre la venue de la Nouvelle année !

Mais en attendant dites-nous si votre Nouvel an est émaillé d’autres traditions  ? D’où viennent-elles ? Pourquoi y tenez- vous.

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.