ACAB

Ne pensez pas que je fasse une « fixette » sur la police ou les acronymes, mais aujourd’hui je mêlerai ces deux sujets pour vous parler de l’ACAB que l’on croise souvent sur les murs après les manifestations ou sur des banderoles tenues bien haut !

Alors quelle est la signification de l’acronyme ACAB ?

ACAB ou le slogan anti-police

L’acronyme vient de l’anglais « All cops are Bastards » qui signifie « tous les flics sont des salauds. » Il a été adopté pendant la grève  des mineurs britanniques qui a secoué le pays entre 1984 et 1985. Devenu aujourd’hui le slogan des anarchistes mais aussi d’autres « résistants » , il s’inscrit en faux contre l’usage disproportionné des flashballs par les policiers et notamment la BAC.

L’acronyme qui se décline à volonté

Dans la bouche des anticapitalistes, l’ACAB devient « All capitalists are bastards » et se scande à tout va.  Quant aux anti-racistes, ils le prennent à leur compte en lui donnant la signification « all colors are beautiful ». Alors que les forces de l’ordre devaient les déloger,  dans une vidéo humoristique et partisane, les zadistes de Notre -Dame des Landes, s’étaient faits surnommés, l’ Armée des clowns agités du bocage (ACAB). Il est aussi le cri de ralliement des hooligans et supporters de football.

L’ACAB s’expose

Tagué, crié, brodé sur des vêtements, des accessoires ou tatoué, l’ACAB s’invite aussi parfois dans les chansons.


De nombreux artistes l’intègre dans leurs œuvres pour afficher de façon plus ou moins déguisée leur contestation. Pour cela, il peut être remplacé par 1312, qui représente la place des lettres A,C,A,B dans l’alphabet.

Pour faire plus « soft », les adeptes de l’acronyme de tout acabit remplace parfois aussi le « cops » par « cats ». « Notre » ACAB devient alors  « all cats are beautiful ».

Nous ne vous conseillons bien sûr de ne pas employer cet acronyme-injure à la légère car il est, dans plusieurs pays amendable voire sujet à poursuite pénale.

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.