Des cheveux de glace

La chevelure de glace ou cheveux de glace ou même barbe de glace est  un type de glace qui se forme sur le bois mort et certains autres végétaux et qui prend la forme de cheveux fins et soyeux. Rien à voir avec la tonsure des saints de glace ! Dès 1918, le météorologue et découvreur de la dérive des continents Alfred Wegener aurait décrit ce phénomène de glace en cheveux sur du bois mort humide. Il supposait, avec les connaissances qu’il possédait à cette époque, que certains champignons spécifiques étaient les catalyseurs de la formation des cheveux de glace.  Une théorie largement confirmée par Gerhart Wagner et Christian Mätzler bien plus tard, en 2005. En 2015, le champignon Exidiopsis effusa a été identifié comme la clé de la formation de la chevelure de glace.

Les cheveux de glace sont bien différents du givre autant par leur apparence que par leur formation.

La glace en cheveux  est un phénomène rare qui se forme sur le bois humide et pourri des feuillus (souvent du hêtre ou du chêne) lorsque les températures sont légèrement inférieures à 0 °C, que l’air est humide et le sol pas encore gelé. L’épaisseur des cheveux est souvent proportionnelle au diamètre du bout de bois.  Un morceau de bois qui produit des cheveux de glace en poils une fois peut continuer à en produire pendant plusieurs années.

Chacun des cheveux  lisses et soyeux a un diamètre d’environ 0,02 mm et une longueur pouvant atteindre 20 cm. Les cheveux sont cassants, mais prennent la forme de boucles et de vagues. Ils peuvent conserver leur forme pendant des heures et parfois des jours.  Cette longue durée de vie indique que quelque chose empêche les petits cristaux de glace de recristalliser en plus gros cristaux, car la recristallisation se produit normalement très rapidement à des températures proches de 0 °Celsius.

En 2015, des scientifiques allemands et suisses ont identifié le champignon Exidiopsis effusa comme étant la clé de la formation de la glace en cheveux. Le champignon a été trouvé sur chaque échantillon de glace en cheveux examiné par les chercheurs, et la désactivation du champignon avec un fongicide ou de l’eau chaude a empêché la formation de la glace en cheveux. Le champignon façonne la glace en fins cheveux par un mécanisme incertain et la stabilise probablement en fournissant un inhibiteur de recristallisation similaire aux protéines antigel.


Les cheveux sont très fragiles et peuvent être détruits d’un simple souffle ou au toucher.

Profitez de ce diaporama pour admirer ce phénomène naturel étonnant !

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.