C’est l’hiver, j’ai mis mes scrupules au vert !

DSCF3601Avec un S majuscule, Scrupule est le jeune apprenti de Gargamel dans la série animée « Les Schtroumpfs ». Et comme son maître, il ne semble avoir guère de scrupule à vouloir attraper les petits être bleus pour les manger.

Il y a quelques siècles, le scrupule était une unité de (petit) poids. Représentant la 24é partie de l’once, celui-ci titrait 1,3 g. Il est sans doute passé par le biquet !

Mais surtout, le scrupule vient de loin. Je ne parle pas des tréfonds de votre âme, mais de l’époque de la grande Rome. Aujourd’hui reconnu comme une hésitation à agir, un doute exacerbé, une extrême exigence morale, le scrupule latin lui est dans un premier temps un petit peu plus consistant en terme de matière. Oui, le scrupulus des soldats romains était un petit caillou. Ce petit caillou sournois qui vient se loger entre la plante des pieds et la semelle de la caligae (sandale romaine montante à lanières) et qui fait donc hésiter le soldat à avancer de peur d’avoir mal. Bref, le fameux caillou dans la godasse que nous avons tous connu une fois dans notre vie et dont on se demande comment il est arrivé là. Et dès lors, bien que petit caillou de son état premier (synonyme de gravillon en fait), le scrupulus prendra donc au sens figuré la définition de souci, d’hésitation et d’embarras que nous lui connaissons encore aujourd’hui.

Alors que le « calcul » est bel  et bien (entre autre) un petit caillou (douloureux lui aussi) de nos jours, il semblerait que le scrupule au sens minéral du terme n’ait pas survécu dans notre langue au quotidien. Pourtant, au nom de la licence poétique, plusieurs auteurs modernes n’ont pas hésité à qualifier des faibles cours d’eau parsemés de petites pierres de ruisseaux scrupuleux

Voilà. Je vous retrouve bientôt. Et sans scrupule aucun !  😉


A propos de l'auteur

Avatar
Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.