Le mot du mercredi : Diacritique

cédilleOn dit un diacritique mais plus communément un signe diacritique. Diacritique vient du grec (pas le resto du coin) diakritos : « qui permet de distinguer ». Ces signes diacritiques vous les utilisez sans doute au quotidien sans savoir, peut-être, qu’ils se nomment ainsi.

Quand l’alphabet français, héritier de l’alphabet latin, s’est trouvé « coincé » pour noter un certain nombre de phonèmes apparus avec son histoire, les signes diacritiques ont alors débarqués. Huit concernent notre orthographe :

  • L’accent aigu : On le trouve uniquement sur la lettre e. Exemple : Culture Générale.
  • L’accent grave : Il ne s’acoquine qu’avec les lettres e, a et u. Exemples : « Je suis ton père ! », « là« , « où« .
  • L’accent circonflexe : Lui est souvent le vestige d’une lettre disparue (souvent un s) : Hôpital/hospitaliser, forêt/forestier… Il sert aussi à distinguer les homophones : Tache/Tâche, jeune/jeûne… Il se sent aussi très à l’aise dans la conjugaison du passé simple et de l’imparfait du subjonctif : Nous mangeâmes, vous eûtes, qu’il vînt… On peut le trouver sur toutes les voyelles (sauf le Y).
  • Le tréma : Il fait la police entre deux lettres qui pourrait former un tout : mais/maïs. En principe, il est posé sur la voyelle à prononcer mais parfois il se trouve un peu malmené : Ambiguë/ambigüité. Il ne concerne que les voyelles e, i et u.
  • La cédille : En espagnol, cédilla désigne un petit z. C’est vrai que lorsque qu’elle est manuscrite, la cédille a plus tendance à ressembler à un petit z qu’à un vulgaire trait. Et son rôle est de changer la valeur du c devant a, o ou u pour qu’il prenne le son [s] : Reçu, maçon, glaçage…

Sont aussi considérés comme diacritiques :

  • La lettre h : Lorsque qu’elle joue le même rôle qu’un tréma : Cahier, trahir, cohue…
  • L’apostrophe : Qui provoque l’élision de la dernière voyelle d’un mot devant une autre voyelle : On ne dit pas « la apostrophe ».
  • Le trait d’union : Lui, il mange un peu à tous les râteliers : Prendsle, ditil, moimême, celuici…

Voilà, vous savez maintenant ce qu’est un diacritique. Comment ça je n’ai pas été drôle aujourd’hui ? Ouais ben comme disait Rocco, on ne peut pas être toujours à fond !  😉

A propos de l'auteur

Avatar
Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

8 commentaires

Laisser un commentaire
  • … Et le u, dans l’unique mot comportant cette lettre accentuée : »où ».
    Ce qui signifie que nous avons une touche sur nos claviers d’ordinateur qui est consacrée à ce mot.

    • Précision intéressante ; il me semble qu’on l’avait vu dans un précédent article mais je l’avais déjà oublié.

      @Billx: chouette article ! Il est effectivement très marginal que tes articles ne soient pas parsemés de jeux de mots, mais ce n’est pas grave ; l’important c’est d’y apprendre des choses. Et tu le fais à merveille, nous aiguiller sur le chemin de la connaissance.

  • Très utile rappel de tous ces signes qui donnent sens et distinction à notre langue écrite.
    On peut amèrement regretter que leur utilisation correcte et systématique soit négligée par les scripteurs contemporains. Au même titre que la ponctuation ! …

  • Cet article résume une bonne partie des idioties qui font que la langue française est si difficile à apprendre! Certains vous diront que c’est ce qui fait la couleur du français. Mais trop de couleur, c’est comme pas assez!! Pourquoi croyez-vous qu’il y a 5 personnes maîtrisant l’anglais pour chaque personne maîtrisant le français sur la terre? (source : wikipedia) because it’s damn so easy to learn, and now it’s the language of business. That’s it.

    • C’est vrai que la langue française n’est pas facile à maitriser, même pour le français de souche. Mais une langue est belle dans sa globalité et ses particularités, (que je ne quailifierai pas d’idioties) non ? 😉

      And it’s true, english language is just a piece of cake !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.