Elle est belle ma gondole !

Embarcation mythique s’il en est, la gondole est un des fleurons de Venise. Et le visiteur (voire l’autochtone) ne sait généralement pas que le cahier des charges la concernant est très strict. Mais tout d’abord, ouvrez vos cahiers et vos yeux, voici un peu d’histoire :

La gondole de Venise à été mentionnée pour la première fois en 1094 dans un texte du doge Vitale Falier autorisant les citoyens du sud de Venise à utiliser un gondulam. Au XVIII ème siècle, la ville en comptait plus de 10 000. Aujourd’hui on en dénombre entre 400 et 500, juste assez pour amuser le touriste. Moyen de transport local par essence, les propriétaires de gondoles rivalisaient de décors, de sculptures et autres coussins de soie brodés au XVI ème siècle. Pour stopper cette surenchère, un décret de 1562 vint ordonner que toutes les gondoles fussent dorénavant peintes en noir. Tradition qui perdure encore aujourd’hui.

Il fut aussi un temps où les gondoles se virent agrémentées d’une cabine nommée felse. Cette cabine que l’on pouvait ôter apportait un confort lors de navigations sous précipitations et/ou dans le froid (enfin pour le propriétaire, le gondolier, lui, continuait à se geler les miches et tremper ses godasses à l’arrière du bateau). Pour naviguer, le gondolier n’utilise pas une perche, mais un aviron unique d’environ 4,20 m. La perche n’aurait que peu d’effet car la lagune est souvent profonde.

Une gondole comprend pas moins de 300 pièces de bois. Du bois divers tel que l’acajou, l’orme, le chêne, le noyer et plusieurs variétés de pin. Au final le joujou mesure 11 mètres et pèse 600 kilos. Il faut 3 mois pour construire une gondole aujourd’hui. A la grande époque, Venise comptait plusieurs centaines de chantiers de construction. De nos jours, il en reste 5. Si vous comptez vous acheter ce joujou vous devrez vous soulager de 20 000 € (ça peut faire joli dans le salon sur la télé).

Quand on mesure une gondole, on se rend compte que le coté gauche et plus long d’environ 24 centimètres que le coté droit. Cette coquetterie apparue au XIX ème siècle a pour but d’améliorer la maniabilité de l’embarcation car cela compense le poids du gondolier placé à l’arrière droit de celle-ci. Le fond de la gondole est plat lui permettant, le cas échéant, de naviguer dans quelques centimètres d’eau. La proue en métal est toujours composée de 6 « dents » représentant les 6 quartiers de Venise et prend la forme d’un  S, hommage au Grand Canal qui a aussi cette forme. Enfin, la « dent » en arrière symbolise l’île de Giudecca.

A noter qu’il existe également le « gondolino » qui n’est pas un revêtement de sol  mal posé mais une gondole qui est à l’honneur chaque année lors de la Régate Historique. S’il est rapide, manier ce bateau de 10 mètres et demi pour 160 kilos est une véritable épreuve de force pour les participants. Et ce depuis 1825.

Allez, je m’en vais retrouver Evelyne Leclerc… En tête de gondole.

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

10 commentaires

Laisser un commentaire
  • Ben dis donc !
    Belle decheance ! De 10 k habitants a 500 … c’est pas exagere’ ?Et les maisons abandonnees ? Chute phenomenale de l’immobilier ? Ou alors rattachees a d’autres par de riches proprietaires ?

  • Bon, j’avoue que ma phrase est mal tournée et qu’effectivement on peut penser aux habitants. Mais c’est chercher la petite bête non? 🙂

  • Personnellement, j’avais bien compris la phrase, ce serait quand même étrange qu’il reste « juste assez [d’habitants] pour amuser le touriste ». A moins, peut-être, d’maginer un village de saltimbanques…

    OK, je sors…

  • « moyen de transport local par essence »: je croyais que c’était à la rame que ça se déplaçait ! 😉

    Très bon cet article !
    (Gondolino, mouarf :D)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.