Tecumseh : La malédiction

tecumsehEn 1811, William Henry Harrison, gouverneur du territoire de l’Indiana s’ennuie. Il décide donc d’aller décimer de l’indien. Il prend quelques gars et s’en va attaquer le village de Tecumseh, né en 1768 dans l’Ohio et chef de la tribu des Shawnees. Même tout vaincu qu’il est, Tecumseh se dit qu’il va quand même les enquiquiner les amerloques. Il jette alors un sort sur tous les chefs d’états américains à venir et plus particulièrement ceux qui seront élus les années se terminant par un zéro. Ceux là mourront d’une mort tragique, foi de Tecumseh.

Et voilà ce que l’Histoire révèle :

–          William Henry Harrison est élu en 1840. Un mois après son élection, il succombe à une pneumonie.

–          Abraham Lincoln devient président en 1860. John Wilks Booth (sympathisant sudiste) l’assassine lors de son deuxième mandat en avril 1865.

–          Non, James A. Garfield élu en 1880 n’est pas décédé d’une overdose de lasagnes. Lors de son 10ème mandat (des mandats de 2 ans chacun, mais tout de même !) le 2 juillet 1881, Charles J. Guiteau, homme légèrement dérangé et surtout très contrarié par le refus de sa candidature de consul à Paris lui tire deux balles dans le dos. Touché au bras, mais particulièrement au foie, Garfield lâchera prise le 19 septembre, la septicémie étant la plus forte.

–          1900. William McKinley devient président pour la seconde fois. Le 5 mars 1901, l’anarchiste Leon Czolgosz lui administre 2 pruneaux dans l’abdomen. Il résistera néanmoins jusqu’au 14 septembre à la balle lui ayant  abimé le foie et le pancréas.

–          Warren G. Harding prend le pouvoir en 1920. Le 2 août 1923, pneumonie foudroyante et paf le Harding. Cependant les historiens travaillent encore sur un éventuel empoisonnement.

–          Plébiscité pour la 3ème fois en 1940, Franklin D. Roosevelt ne termine pas son 4ème mandat débuté en 1945 car une hémorragie cérébrale a raison de lui le 12 avril 1945.

–          Enfin, même les plus jeunes connaissent la fin tragique de John Fitzgerald Kennedy, élu en 1960 et assassiné par Lee Harvey Oswald le 22 novembre 1963 à Dallas. Mais, une contre-enquête (commission Warren) laisse entendre que l’assassinat est la résultante d’une conspiration (disparition du cerveau du président lors de l’autopsie, disparition des photos de l’autopsie…) et pas seulement le fait d’un déséquilibré isolé.

 Quant à Ronald Reagan, acteur dans des films de garçons de vaches (entre autres) avant de devenir président en 1980, il serait celui par qui le mauvais sort a été rompu. En mars 1981, il se prend une balle dans l’épaule, l’une des six issues  de l’arme de John Hinckley, un déséquilibré. Reagan s’en remettra complément et ne mourra qu’en 2004 de la maladie d’Alzheimer à 93 ans.

N’empêche, fallait pas l’embêter le Tecumseh, non mais !

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

10 commentaires

Laisser un commentaire
  • @Bastien: Euh non, les élections américaines sont bien toujours des années paires (et bissextiles, d’ailleurs à de très rares exceptions près) ; c’est la prise de fonction qui se fait au début de l’année suivante.
    Pour G.W.Bush: Élection le 18 décembre 2000
    et il a échappé de très peu à une mort tragique quand il s’est fait sauvagement assaillir par un bretzel !

    N’empêche qu’ils ne sont pas très malins, les américains. Il suffisait de décaler les élections d’un an et plus aucune malédiction ne pesait sur les chefs d’état. 😉

    @Billx: j’aurais bien vu un lien vers l’article du vénérable lieutenant: http://www.culture-generale.fr/expressions/185-decimer

  • Elles sont où les bonnes malédiction des rois maudits ? Des pharaons ? Et des présidents ?
    Le monde n’est plus ce qu’il était… 😀

    Je ne savais pas pour JFK, qu’on avait pas retrouvé son cerveau et tout. En était-il dépourvu ?
    Par contre je connaissais l’histoire de la malédiction des Kennedy.

    En tout cas, c’est très intéressant. Comme toujours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.