Le livre qui est le mien possède un ex-libris

Bibliomane avérée, je possède des livres à n’en plus finir. Leur nombre est si important que je ne pourrais les compter. En tant qu’adepte du Tsundoku, si j’ai du mal à faire tenir tous mes trésors littéraires dans mes bibliothèques, j’éprouve aussi une certaine crainte à prêter mes livres. C’est pourquoi, je m’empresse dès leur achat de leur apposer un ex-libris.

Un ex-libris ? Rien à voir avec l’olibrius du capitaine Haddock et autres jurons. Il s’agit d’une inscription placée à l’intérieur d’un ouvrage pour rappeler si besoin est qui est le propriétaire du livre. D’origine latine, ce terme vient de « libris meis » et signifie littéralement « faire partie de mes livres ».

Plusieurs formes d’ex-libris

Il se présente sous plusieurs formes telles qu’un tampon, un cachet ou une vignette collée sur les premières pages (contre-plat ou page de garde) de l’ouvrage dont le propriétaire veut marquer sa possession.

Une histoire ancienne

La tradition remonte à environ 1400 avant Jésus-Christ. Dans les manuscrits du Moyen-âge, on trouvait aussi une liste des personnes ayant possédé ces ouvrages enluminés. Ces ex-libris médiévaux étaient très ornés et armoriés. Le spécimen le plus ancien de vignette français se trouve dans un livre datant de 1529 ( Encomium trium Mariarum cum earundem cultus defensione adversus Lutheranos, solennique missa et officio canonico, Parisiis ).

Description

En général, il est présenté sous forme de vignette imprimée comprend un élément graphique principal ainsi que le patronyme ou les initiales du propriétaire. Il s’agit souvent d’un dessin allégorique ou d’un symbole. S’ajoutent parfois une devise, une citation ou les titres et la fonction du possesseur. Ces gravures artistiques font l’objet de collection. Soit pour leurs esthétisme soit parce qu’elles désignent un détenteur célèbre.


Voici quelques exemples d’ex-libris :

File:Contes et nouvelles de Bocace florentin - traduction libre, accommodée au gout de ce temps, & enrichie de figures en taille-douce gravées par Mr. Romain de Hooge MET i19511772-ef.jpg(Bookplate of Anita Herriman Vedder, Rome, Italy) (LOC) (15609992602).jpg

De nombreux graveurs sont d’ailleurs devenus célèbres grâce à la beauté des vignettes qu’ils réalisèrent.

Mais ne me demandez pas de vous prêter un de mes livres,  même avec mes initiales apposées sur la couverture, ils ne sortiront pas de leur pile !

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.