L’ultracrepidarianisme

Ce mot qui malheureusement possède trop de lettres pour être placé au scrabble, ne vous est peut-être pas familier, mais nous sommes cependant convaincus que vous avez déjà (malheureusement) eu plus d’une fois affaire avec l’ultracrepidarianisme.

L’ultracrepidarianisme dans la vie de tous les jours

Il s’agit d’un comportement consistant à donner son avis sur des sujets pour lesquels on ne possède pas de connaissances et compétences avérées. Vous voyez ce que je veux dire ? Cette Madame Je-sais-tout qui donne son opinion sur des questions philosophiques alors qu’elle n’est pas philosophe pour 2 sous ou ce Ti Jo connaissant (expression canadienne) qui a une position sur tout alors qu’il ne sait rien. En aucun cas, il ne faut prendre leurs discours comme étant des Paroles d’évangile !

Des origines latines pour un mal bien moderne

Le mot « ultracrepidarianisme » est né d’une locution latine que Pline l’Ancien aurait utilisée dans un de ses récits relatant un épisode de la vie de l’artiste grec Apelle. Ce dernier, alors qu’un cordonnier critiquait son art se serait exclamé « sutor, ne supra crepidam » ce qui signifie « cordonnier, pas plus haut que la chaussure ».

Quand un ultracrépidarien rencontre un toutologue, qu’est-ce qu’il se passe ? 

Le toutologue étant un individu qui ne comprend rien et ne se gêne pas tout donner son avis sur tout, cela donne des discussions savantes entre personnes qui  n’ont aucun savoirs reconnus dans le domaine spécifique sur lequel elles donnent leur avis.  Certains estiment que les chaines d’information continue usent parfois de ce défaut !


C’est ce qu’affirmait par exemple le journaliste Daniel Schneidermann dans un article publié le 16 mars 2020 dans Libération.

[…], parce que Goupil représente ce que recherchent toutes les chaînes d’info : un confortable spécialiste de tout et de rien, capable de mordre à pleines dents dans le débat sur le voile, comme dans une empoignade sur le coronavirus. C’est parce qu’elle regorge, à toute heure du jour et de la nuit, de cette armée de toutologues, que l’info continue, en période de panique sanitaire, est plus toxique encore qu’à l’habitude.

Connaissez-vous des ultracrépidariens ou des  toutologues ?

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.