Se soigner oui…mais sans faute de français s’il vous plait !

Attention, on ne peut pas utiliser n’importe quel mot pour décrire des maux !

Stop aux pléonasmes langagiers!

On ne dit pas que l’on va subir une mammographie du sein droit (ou gauche d’ailleurs), ni même des deux.  Le mot « mammographie » signifie déjà : radiographie des mamelles !

Si vous avez un écoulement de sang par le nez, il ne faudra pas non plus affirmer que vous souffrez d’une hémorragie de sang !

C’est grave?


Autre point important, le mot latin « grevis » a donné naissance à 2 termes de même sens :

  • gravement
  • grièvement

Mais si leur sens sont proches, on ne doit pourtant, pas les utiliser indifféremment. On affirmera « être gravement malade » mais préférera  dire que l’on est grièvement atteint, brulé ou blessé.

De la blessure au handicap, il n’y a parfois pas long chemin. Ne rajoutez pas de « z » aux zhandicapés et évitez les liaisons « mal-t-à propos« :

  • Un n-handicap
  • il était t-handicapé

Le h aspiré ne tolère aucune liaison. C’est le cas des haricots (et non zharicots) qui sont bons pour votre santé et ne supportent aucun z-hurlements.

Question de sons !

En parlant des sons qui viennent à vos oreilles, ou des cris d’orfraie, ne vous prenez pas pour un lapin en goguette  et ne dites pas que ces sons vous rabattent les oreilles. Non ! Qu’elles soient grandes ou petites (vos oreilles), ce tapage ne fait que vous les rebattre !

Si les hurlements vous indisposent, passez aux bouchons. Mais prenez garde de ne pas être obligé de jeter vos oreilles en les traitant de « bouchons d’oreilles jetables » ! On préfèrera dire « Bouchons jetables d’oreilles » pour leur préserver toute leur intégrité.

De vos oreilles à vos orteils, il y a si peu de lettres qui changent, pourtant n’affirmez pas qu’on a marché sur les orteils de votre pied. C’est encore un horrible pléonasme ! Les orteils ne sont présents que sur les membres inférieurs. Par contre vos doigts peuvent être de pied ou de main sans pléonasme aucun.

Vous consultez, c’est bien. Cependant vous ne « jouissez pas d’une mauvaise santé ». On ne peut jouir que de choses agréables. Car le mot « jouir » vient du latin « gaudire » qui signifie « se réjouir ». Il ne nous viendrait pas à l’esprit d’affirmer que l’on souffre d’une bonne santé.

Sur ce, restez en pleine forme et parfaite santé générale ! 

 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.