La danse macabre

La plus célèbre est sans doute celle composée par Camille Saint -Saëns. Mais connaissez-vous l’origine de cette danse macabre ?

Son origine remonte à une période de crise propre au XIVe siècle. Depuis 1337, la Guerre de 100 ans est commencée et durera….plus de 100 ans ! Les Français subissent de nombreuses défaites, ils sont soumis à l’occupation anglaise et pour couronner le royaume, une guerre civile sévit entre les Armagnacs et les Bourguignons. Bref…il ne fait pas bon vivre en ce temps où la misère fait elle aussi rage.  En 1346, un tiers de la population est décimée par une épidémie de peste.

Dans ce contexte, les artistes et intellectuels s’inspirent de l’extrême :

  • L’art de la rhétorique en littérature
  • Le style flamboyant en architecture

Tous ont un goût prononcé pour le paroxysme tragique.

  • Pleurant de Bourgogne

Tombeau de Philippe le Hard

  • Statues-cadavres de Ligier-Richier

La musique et la danse et plus généralement, les arts plastiques, n’échappent pas à ces recherches de beauté formelle. Se développe alors dès la fin du XIVe siècle et pendant tout le XVe, le thème de la danse macabre.


L’image de la mort et de ses ravages sur le corps est source d’inspiration dans les sculptures et les œuvres picturales. Le pauvre mortel y est représenté debout, décharné ou gisant à demi-squelettique.

Le Transi de René de Chalon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Transi de Guillaume d’Harcigny (Laon)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des fresques en bois s’inspirant de la mort sont elles aussi créées et sont couramment intitulées « Danse macabre ». Les façades des maisons en sont aussi couvertes et certains murs d’églises.

Danse Macabre, fresque de la Ferté-Loupière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Danse macabre du Triomphe de la Mort, sur la façade d’une maison à Clusone en Italie.

Fragment de la Danse macabre de Bernt Notke pour Rīga

 

Les danses macabres se rencontrent aussi dans la littérature, sous forme de textes, sur le mobilier et les manuscrits.

Encore aujourd’hui ces danses de la mort inspirent notre culture.

  • Recueil de nouvelles intitulé Danse macabre de Stephen King
  • Skeleton dance (1929) de Walt Disney
  • Federico Fellini met en scène une Danse macabre  très spéciale dans son Fellini Roma (1972)
  • Certains affirment que le clip Thriller de Michael Jackson est tout à fait dans la veine des danses macabres

Pour finir, je vous laisse avec la Danse Macabre de Camille Saint-Saëns

 

Savez-vous que l’on peut aussi mourir de danser ?

Crédits photos :

Welleschik — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2837194

Par MOSSOT — Travail personnel, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15584796

Paolo da Reggio~commonswiki

Par Bernt Notke — http://www.dodedans.com/Eest.htm, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=471772

 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.